Android avec un clavier: Le BlackBerry PRIV!

Gabriel Gagnon Critiques Mobiles Leave a Comment

Le Blackberry Priv a un rôle extrêmement important pour le constructeur canadien. C’est LE téléphone qui DOIT le remettre sur les rails. En délaissant le système BB10 et en s’appuyant sur Android, BlackBerry veut reconquérir le cœur des consommateurs. Est-ce le bon téléphone pour faire ça? Grâce à Telus, je pourrai enfin vous donner une réponse.

Design du PRIV :

Le design du PRIV est joli, mais assez banal. Un gros bloc inoffensif au premier regard. L’écran, bien que très loin d’être parfait, est plaisant à utiliser pour naviguer. Là où il surprend, c’est lorsqu’on pousse sur celui-ci et qu’il révèle son clavier. Oui oui! On a un vrai clavier physique comme sur les BlackBerry Old School!

Le dos du Priv est très, permettez-moi l’anglisicme, rough. Il fait très industriel et sa texture a certainement été pensée pour un maximum d’adhérence. En effet, il y a très peut de chances que vous échappiez le BlackBerry lorsque vousnle tenez en mains, grâce à cette texture.

De retour au côté face, vous remarquerez une grille pour haut-parleur qui fait toute la largeur du téléphone. L’avantage, c’est que le haut-parleur est frontal, donc le son est dirigé vers l’utilisateur. Mais ne vous attendez pas à du Boomsound comme sur le One M9, le Priv est muni d’un seul haut-parleur, l’aitre moitié de la grille cache le microphone.

Clavier : Un vrai BlackBerry

C’est pas mal LA raison d’être du PRIV. Les irréductibles fans des premiers smartphones BlackBerry adoreront ce clavier physique qui reprend les mêmes bases que tous les autres. L’entreprise a aussi réussi à lui trouver une seconde utilité. Croyez-le ou non, mais le clavier du Priv est aussi un trackpad. On peut faire défiler une page et même naviguer dans un texte lorsqu’on tape. Un ajout fort pratique et bien fait!

Écran :

L’écran du nouveau BlackBerry est d’une taille de 5.4 pouces. À un cheveu de l’iPhone 6 Plus et des LG G3 et G4, qui sont tous les deux à 5.5 pouces. On peut donc le considérer comme un gros téléphone, encore plus avec ses massives bordures et ses 2 grosses barres dans le bas de l’écran.

La définition de celui-ci est de 2160×1440, soit du QuadHD. L’écran, je vais être honnête, il est correct, sans plus. On est loin du magnifique écran du S6 Edge, du très fiable iPhone ou de l’éclatant G4. Même le OnePlus x, qui coûte une fraction du prix, a selon moi un plus bel écran, et même si les deux téléphones ont des dalles Amoled ça manque de vie et d’éclat sur le Priv…

Caméra

Les smartphones d’aujourd’hui nous prouvent tous les jours que ce n’est pas parce qu’une caméra est minuscule, qu’elle est de mauvaise qualité, sauf pour le Priv. Même si la marque des lentilles est écrite sur la caméra et que celle-ci est de 18mp, le Priv ne prend pas des clichés fabuleux… Les couleurs sont ternes et l’appareil a de la difficulté à gérer l’exposition et la balance des blancs… Pour un téléphone à 800 $, on s’attendait à mieux…

OS et performances

BlackBerry a finalement compris que son BB OS, ça ne décollerait probablement pas. L’entreprise canadienne a donc décidé de se diriger vers un système d’exploitation qui connait un petit succès, je crois que vous en avez entendu parler, Android. Bah oui! Le BlackBerry PRIV roule sous Android 5.1 Lollipop, avec tous les a avantages qu’on connait du système de Google. En plus, l,entreprise promet de publier des mises à jour régulières et d’envoyer le plus rapidement possible les patchs de sécurité mensuelles. Une bonne nouvelle.

Pour se différencier, BlackBerry a ajouté quelques fonctionnalités pour faciliter les jours des bussinessmen. On retrouve une nouvelle application, Dtek, qui servira à connaître le niveau de sécurité du téléphone, le fameux BlackBerry HUB et la recherche universelle. L’entreprise a aussi personnalisé la vue multitâches qui, on va se l’avouer, est franchement laide. Si c’est du changement pour du changement, ne changez rien… Le panneau de notifications a été revu, mais ça, ça peut apporter quelques choses intéressantes.

Conclusion :

Est-ce que vous devez acheter le PRIV? La réponse est, cette fois-ci, assez simple. Si vous voulez absolument un clavier, c’est le MEILLEUR téléphone à clavier jamais créé. Mais si vous pouvez vous en passer, je ne peux pas vous le recommander alors que la série S6, que le G4, et que l’iPhone 6S existe. Ce n’est certainement pas ses 32 Go de stockage et la possibilité d’installer une carte SD qui me fera changer d’idée.

Fondateur de GabGagnon.ca.

J’ai créé ce blog dans le but de partager ma passion pour les nouvelles technologies et informer sur l’actualité de l’industrie. N’hésite pas à poser des questions et à discuter avec moi sur Twitter ou Facebook!