Est-ce que le Galaxy Note 9 est le meilleur téléphone Samsung?

Gabriel Gagnon Critiques Mobiles, Monde du sans-fil, Review Leave a Comment

Après une critique dithyrambique du Galaxy S9, mes attentes pour le Galaxy Note 9, le porte-étendard de la gamme de téléphones intelligents de Samsung, étaient magistralement élevées. Est-il capable de les combler? Oui, mais…

Un magnifique téléphone

Que personne ne soit surpris, c’est un énorme téléphone. Malgré que les grands écrans soient aujourd’hui la norme dans le marché des smartphones, le Note 9 reste très imposant. Ses bordures fines le rendent certainement plus facile à manier, mais il est très gros. La question reste à savoir s’il est capable de se différencier de ses concurrents qui ont aussi emboîté les pas de la grosse diagonale. Le Note 9 n’est même plus, d’ailleurs, le seul énorme appareil de Samsung, le S9 (et bientôt le S10) a une version « Plus » qui mérite les éloges.

Le Note 9 est presque identique au Note 8 de l’an dernier, qui lui était assez semblable au (feu) Note 7. Mettez-les côte à côte l’écran vers vous et il vous sera presque impossible de les distinguer, à moins d’être ingénieur chez Samsung. Tournez-les et vous pourrez remarquer une petite différence : le lecteur d’empreintes digitales a été ramené à un endroit logique pour un aussi gros téléphone, soit sous la caméra. J’avais détesté le lecteur d’empreintes du Note 8 qui était beaucoup trop haut.

Comme voulu par les codes de design du géant coréen, le Note 9 est construit avec deux panneaux de verre courbé avec autour une armature en aluminium. C’est un téléphone Samsung qui ne révolutionne pas le genre.

Même les couleurs sont très classiques. Au Canada, Samsung offre le bleu ou le noir. Pas de couleur lavande ni d’argent, donc.

Même si c’est un design bien connu des utilisateurs des appareils du coréen, force est de constater que le Galaxy Note 9 est joli et bien construit.

L’écran prend toute la place

C’est la routine maintenant quand on parle des écrans des téléphones de Samsung, mais je dois le répéter : l’écran du Note 9 est impeccable. La définition de 1440 x 2960 pixels et les couleurs magnifiques de la dalle utilisée rendent l’expérience parfaite. Impossible d’avoir mieux sur ce point.

En haut et en bas on remarque une minuscule bordure noire et sur les côtés, elle est quasi inexistante. La face avant du téléphone est toujours incurvée vers l’extérieur et permet de donner l’impression que le contenu est directement dans nos mains, presque sans intermédiaire. Chapeau aux ingénieurs qui ont travaillé sur l’Infinity Display et qui ont réussi à ne jamais avoir recours à une encoche pour offrir un écran qui prend presque toute la place en avant.

iPhone X vs Samsung Galaxy Note 9

Même si c’est un gros argument de vente du Note 9 et un peu sa raison d’être, je trouve son écran un peu trop gros. Avec une diagonale de 6,4 pouces, c’est massif et c’est impossible à utiliser à une main. On se surprend à toujours, ou presque, avoir le stylet en main pour effectuer la majorité des tâches, même les plus banales.

C’est la routine maintenant quand on parle des écrans des téléphones de Samsung, mais je dois le répéter : l’écran du Note 9 est impeccable.

Les bordures fines mitigent le problème, mais sachez que c’est un ÉNORME écran. Ce n’est pas nécessairement un défaut, par contre, et plusieurs personnes apprécieront. On rentre ici dans les préférences personnelles. Je n’aime pas trop l’iPhone XS Max pour cette raison, d’ailleurs.

OneUI: quand Samsung apprend à créer un système d’exploitation

Soyons honnêtes : Samsung n’a jamais été un champion du logiciel. Touchwiz était une abomination et la Samsung Experience était bien, mais pas excellente.

L’entreprise a présenté il y a quelque temps une nouvelle version du logiciel installé sur ses téléphones et l’a appelé OneUI. La surcouche, basée sur Android 9.0 Pie, est jolie, bien pensée et très bien optimisée pour les appareils sur lesquels elle sera installée.

Comme les cellulaires de la marque sont de plus en plus gros et les écrans toujours plus hauts, l’OS en tient désormais compte et descend les éléments d’interface vers le milieu de l’écran pour en faciliter l’utilisation, un peu comme Apple le fait avec les dernières versions d’iOS et les grosses barres de titre. Ça donne de grandes zones inutilisées au premier coup d’œil, mais dès qu’on navigue dans l’interface, qu’on descend dans la liste ou qu’on utilise les applications, on comprend que l’idée est bien exécutée et que c’est infiniment plus efficace pour l’utilisateur.

Les applications par défaut sont plus jolies, le tiroir de notification a été redessiné pour être plus en phase avec la dernière version d’Android et la barre de navigation a été repensée.

D’ailleurs, quelle bonne idée la navigation par gestes de OneUI! Les fondations de la navigation d’Android ne changent pas, on a toujours trois « boutons » différents pour revenir en arrière, retourner à l’accueil et accéder au multitâches. Ce qui change, c’est la façon d’utiliser ces éléments d’interface. Dans OneUI, on peut naviguer en glissant du bas de l’écran vers le haut à la position normale des boutons, que vous les ayez placés façon Samsung ou façon Android. Rassurez-vous, par contre, cette façon de contrôler Android est optionnelle et les trois boutons classiques sont toujours disponibles et activés par défaut.

Les applications par défaut sont plus jolies, le tiroir de notification a été redessiné pour être plus en phase avec la dernière version d’Android et la barre de navigation a été repensée.

Même si c’est une excellente idée, ne vous attendez toutefois pas une navigation aussi fluide et agréable que celle de l’iPhone X. On n’est pas encore là…

OneUI offre aussi un mode sombre natif qui permet d’inverser les couleurs de plusieurs applications afin de diminuer la lumière diffusée par l’énorme écran du Note. C’est joli, bien exécuté et vos yeux vous remercieront.

Si votre téléphone Samsung vous offre la mise à jour Android Pie, téléchargez-la tout de suite, c’est une excellente version.

Une vraie caméra Samsung

Le Note 9 a une excellente caméra. En fait, il a d’excellentes caméras puisqu’il en a deux au dos. La caméra principale de 12mp est munie d’un grand angle tandis que la seconde sert plutôt de zoom 2x.

Je ne peux pas vraiment ajouter à ce que j’ai déjà dit dans ma critique du Note 8, puisque c’est sensiblement les mêmes capteurs avec les mêmes grandes qualités et les mêmes petits défauts. Les photos prises avec un Note 9 seront, comme toujours chez Samsung, plus saturées que la moyenne, plus lumineuse mais d’une grande qualité et très malléables pour travailler.

Le S Pen à tout faire

Comme je l’écrivais dans ma critique du Note 8, le S Pen est la raison d’être de la gamme. La version incluse dans le 9 est encore améliorée et permet de faire encore plus de choses.

Doté du Bluetooth, le nouveau S Pen peut être utilisé sans qu’il soit au-dessus de l’écran, ce qui permet un large éventail de nouvelles fonctions.

Avec sa pointe de 0,7 mm et une gestion de 4096 niveaux de pression, c’est assez agréable d’écrire ou dessiner sur son téléphone. Même si je n’ai jamais apprécié, par contre, écrire de longues minutes sur un Note, c’est parfait pour griffonner ou mettre sur « papier » rapidement une idée. Je ne prendrais pas mes notes de cours avec un téléphone du genre, par exemple. L’iPad reste un bien meilleur outil pour cette tâche, surtout avec l’Apple Pencil.

Galaxy Note 9 S Pen

 

Mais là, ces dernières fonctions sont présentes depuis toujours me direz-vous. Et vous avez raison. Là où ça devient réellement intéressant, c’est quand on s’éloigne du téléphone avec son S Pen. Appuyez deux fois sur le bouton du stylet et la caméra s’ouvre. Appuyez une autre fois et une photo sera enregistrée. Même pas besoin du retardateur!

Vous avez une présentation à faire devant un éminent professeur ou devant le PDG de votre entreprise et vous ne voulez pas avoir l’air de ne pas savoir gérer un PowerPoint? Le Note 9 pourrait vous aider. Le S Pen peut en effet contrôler une présentation à distance. Ç’a l’air d’une infopub mon affaire, mais c’est vraiment quelque chose d’agréable! On ne peut pas faire ça avec un iPhone ou un iPad.

Plusieurs applications permettent aussi d’être contrôlées par le S Pen. Amusez-vous!

Des performances toujours à la fine pointe

Sans surprise, encore une fois, le Note 9 est ultra-performant et ne pose aucun problème pour effectuer toutes les tâches qu’on peut lui demander.

Au Canada, il est livré avec un Snapdragon 845, 128 ou 512 Go de stockage et 6 ou 8 Go de RAM, respectivement. Ne vous inquiétez pas pour la réactivité et les capacités techniques de ce téléphone, il saura tout faire.

Du jus de batterie à revendre

La batterie du Note 9, d’une capacité de 4 000 mAh, est la plus grosse jamais intégrée à un téléphone Samsung. Elle permet de tenir une journée complète en utilisation très intensive, et plus si on se sert peu de l’appareil. En fait, on peut facilement s’attendre à toujours avoir au moins 30 % de batterie après une grosse journée qui se termine tard, ou un peu plus de 40 % si on essaye de minimiser sa consommation énergétique. Le Note 9 n’est toujours pas équipé d’une batterie qui permet de durer deux jours, par contre.

La batterie du Note 9, d’une capacité de 4 000 mAh, est la plus grosse jamais intégrée à un téléphone Samsung.

Le chargeur inclus offre également, contrairement à l’iPhone, la recharge rapide. Recharger pleinement la batterie vide prend environ 1 h 40 avec le chargeur de Samsung. Par contre, l’entreprise a rendu sa phablet compatible avec la norme Quick Charge 3.0 qui permet de la remplir avec encore plus d’efficacité, mais il faudra acheter un autre chargeur.

Sachez aussi que le Note 9 est aussi compatible avec la recharge sans-fil rapide. Ce n’est rien de comparable à la vitesse d’un câble, mais c’est toujours plus rapide qu’une recharge sans-fil ordinaire. Il vous faudra aussi un chargeur compatible, toutefois.

Samsung ne lésine plus sur la sécurité

En 2019, on ne peut pas ne pas parler de sécurité, surtout dans la critique de l’ordinateur le plus important de nos vies.

Pour déverrouiller un Note 9, on peut, comme d’habitude, utiliser ses empreintes digitales, un NIP, un schéma ou un mot de passe complexe. On peut aussi activer la reconnaissance de l’iris, la reconnaissance faciale, ou les deux en même temps. Le téléphone déterminera, dans ce dernier cas, lui-même, selon les conditions, quels capteurs privilégier.

Sachez toutefois que ces technologies sont loin d’être aussi efficaces, rapides et sécuritaires que FaceID sur un iPhone X, XR ou XS. Pour la reconnaissance du visage, Samsung n’utilise que la caméra frontale avec une capture 2D de celui-ci, là où Apple utilise un capteur 3D propulsé par une caméra infrarouge et un projecteur lumineux. Il est aussi important de mentionner que la reconnaissance faciale de Samsung peut être contournée avec une simple vidéo du propriétaire. Je vous conseille de ne pas utiliser cette fonction et de privilégier l’empreinte digitale ou l’iris.

Galaxy Note 9 Iris Scanner

La reconnaissance de l’iris utilise un capteur spécial plus sécuritaire, mais vraiment capricieux, selon mon expérience.

Si vous ne voulez pas utiliser ces méthodes de déverrouillage, le lecteur d’empreintes digitales est toujours aussi rapide et sécuritaire qu’avant et il est, comme je l’écrivais plus haut, beaucoup mieux placé que sur le Note 8. Sur le 8, il était perché tout en haut au dos, à côté des caméras. Avec le 9, pas besoin de changer sa prise en main, le doigt tombe naturellement sur le capteur qui est placé sous les appareils photo.

Aussi, Samsung livre ses appareils mobiles avec Knox, une solide suite de services de sécurité. Le gouvernement du Canada a d’ailleurs choisi de s’équiper en téléphones de la marque vu la solidité des couches de sécurité de son logiciel, certifié de niveau militaire.

Sachez aussi qu’on peut utiliser la fonction de dossiers sécurisés sur les appareils Samsung, ce qui est impossible sur un iPhone. Vous traînez des documents sensibles? Placez-les dans un dossier sécurisé par un mot de passe pour que vous seul puissiez y accéder, même si votre téléphone est déverrouillé et entre les mains de quelqu’un d’autre. Je ne comprends pas pourquoi Apple n’a pas développé une fonction du genre sur iOS…

Un Note 9, un S9 ou un S10?

Après tous ces mots, je crois que vous avez une très bonne idée de ce à quoi on peut s’attendre du Samsung Galaxy Note 9. C’est un excellent téléphone intelligent qui mérite sa place au sommet des meilleurs du marché. Par contre, je ne suis pas certain si je peux vous dire hors de tout doute que c’est le meilleur téléphone de Samsung pour la majorité des gens.

Personnellement, je préfère de loin le Galaxy S9 ou son frère le S9+. Plus élancé, plus ergonomique et à la courbure d’écran plus prononcé, il est franchement plus agréable à avoir en main et à utiliser.

Galaxy Note 9 vs Galaxy S9+

Le Galaxy Note 9 et le Galaxy S9+

Le S9 est aussi muni de deux excellentes caméras qui permettent de prendre des clichés magnifiques, a un processeur ultrarapide et a récemment reçu OneUI, la nouvelle et excellente version de la surcouche logicielle du coréen. Si vous avez un téléphone à acheter aujourd’hui et que vous voulez du Samsung, allez-y pour un S9 ou un S9+, c’est mon préféré de la gamme en ce moment.

Par contre, si vous pouvez attendre, ne bougez pas tout de suite et sautez sur le Galaxy S10 ou le Galaxy S10 parce que Samsung semble s’être réellement surpassé avec ses nouveaux flagships. Je ne les ai pas testés encore, mais selon ce que je lis, ils sont impressionnants et très réussis.

S10+ vs S9+

Le Galaxy S10+ et le S9+. Source : The Verge

Rejoignez-moi sur Instagram, Twitter et Facebook pour de l’actualité en temps réel et me suivre au jour le jour! Aussi, sachez qu’on va commencer à parler un peu plus de voyage dans les prochaines semaines sur GabGagnon.ca. Restez branchés!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *