Gear IconX Samsung

Les Gear IconX ne sont pas les meilleurs écouteurs Bluetooth

Gabriel Gagnon Monde du sans-fil, Musique, Opinion, Review Leave a Comment

J’ai toujours préféré le sans-fil pour presque tout. Je préfère le Wi-Fi à l’Ethernet, la recharge à induction au câble branché, le transfert via le « cloud » à la place de l’USB, AirPlay ou Chromecast à la place de brancher l’ordinateur par HDMI, etc. Alors, quand Samsung m’a proposé d’essayer les Gear IconX, son nouveau modèle d’écouteurs complètement sans-fil, j’ai tout de suite dit oui et j’étais réellement excité à l’idée de les essayer. Est-ce que je les ai aimés? Ma réponse dans ce billet.

Le design des IconX est réussi

Le look des nouveaux écouteurs de Samsung est assez réussi. N’étant pas trop gros, mais tout de même de couleurs assez vives, ils sont assez visibles une fois entrées dans les oreilles. Samsung vend ses IconX en trois coloris : bleu, gris très foncé et blanc.

Gear IconX dans l'oreille

Les Gear IconX dans l’oreille

En fait, je ne sais pas trop comment qualifier le design de cette paire d’écouteur autrement qu’inoffensif, et c’est une bonne chose! Les porter ne fera pas tourner les têtes et vous n’aurez pas l’air d’un cyborg. Ils ne sont pas aussi minces et « discrets » que les AirPods (si les AirPods peuvent être discrets), mais ne sont pas non plus ostentatoires comme un casque supra-auriculaire.

Étui des Gear IconX

L’étui des Gear IconX

Pour trimbaler ces deux petits bouts faciles à perdre, Samsung fournit un étui qui sert aussi de batterie supplémentaire et de socle de chargement. La coque ressemble un peu à un étui à verres de contact et elle est de la même couleur que les écouteurs.

Une bonne qualité sonore

Les Gear IconX sonnent, j’en suis moi-même surpris, assez bien pour de si petits écouteurs. Le son est clair et riche, avec des basses correctes, sans plus. J’aurais aimé que les basses fréquences soient un peu plus puissantes, mais en même temps, en temps normal, dans l’autobus, en courant ou en faisant autre chose, vous ne remarquerez pas ces petits écarts de conduite. La qualité sonore est meilleure que j’espérais, mais ne vous attendez tout de même pas à du son Bose, Sennheiser ou Bang & Olufsen.

Quelques fonctions pour sportifs

L’entreprise coréenne vend les Gear IconX comme des écouteurs pour sportifs. En fait, c’est la raison d’être de ceux-ci, à l’inverse d’Apple qui vend ses AirPods comme la solution parfaite pour monsieur/madame tout le monde qui veut écouter de la musique sur son iPhone 7 sans prise jack.

Pour prouver ses intentions envers un public exigeant, le géant coréen a intégré un accéléromètre ainsi qu’un capteur de fréquence cardiaque, en plus de quelques gigaoctets de mémoire interne pour stocker un maximum de 1000 chansons. Vous pouvez donc partir sans téléphone, placer les écouteurs dans vos oreilles et quand même écouter de la musique, mesurer votre vitesse ainsi que votre rythme cardiaque. Samsung affirme que la mesure des battements du cœur est aussi précise qu’au poignet ou qu’une mesure dans le cou. La seule chose qui manquera, c’est le parcours détaillé, dû à l’absence de puce GPS.

BPM Sensor Gear IconX

Les deux carrés: le capteur de fréquence cardiaque

Le capteur de fréquence est d’ailleurs supposé dire aux écouteurs quand ils sont en place dans l’oreille et quand ils ne le sont plus. Je suis désolé de vous l’apprendre, mais même si l’idée est bonne, c’est complètement raté pour l’exécution. Je suis allé courir deux fois avec les IconX dans les oreilles. La première, avec mon iPhone. La seconde, avec un Galaxy S7 edge. Avec les deux téléphones (ce n’est donc visiblement pas un problème de compatibilité avec iOS), les écouteurs bougeaient au rythme de mes pas et sans arrêt, j’entendais le son d’allumage, comme si je les enlevait et les remettait. Pire encore! À quelques reprises ils se sont carrément éteints, mettant la musique en pause et m’obligeant à les enlever et à les repositionner.

Je ne sais pas si c’est un problème dû à la forme de mes oreilles (je n’ai aucun problème avec n’importe quelle autre paire d’écouteurs intra pourtant) ou une mauvaise conception, mais c’était tellement frustrant que je me suis résigné, les deux fois, à les enlever et à remettre mes écouteurs filaires.

En passant, si vous voulez toutes les options, vous devez avoir un téléphone Android compatible avec l’application Gear de Samsung. Les écouteurs s’y connectent pour enregistrer vos courses et gérer les options. Ils se connectent à un iPhone ou n’importe quel autre appareil Bluetooth, mais vous n’aurez pas la possibilité d’afficher votre fréquence cardiaque ou les détails de vos courses.

[showad block=1]

Batterie : les Gear IconX font pâle figure

Alors là, attachez votre tuque, parce que les chiffres surprennent. Samsung annonce une durée de vie de 1 h 30 en entraînement (avec tous les capteurs qui fonctionnent en même temps, et une connexion Bluetooth à un téléphone). Par contre, ces chiffres sont assez loin de la réalité. Une heure trente, c’est probablement le maximum que vous pourrez atteindre avec ces bidules dans les oreilles. Je faisais des devoirs avec, j’étais donc assis, et 1 h 20 après les avoir sortis de l’étui de chargement, la petite madame qui cri les informations sur leur état (elle parle vraiment très fort) affirmait qu’il ne restait que 5 % de batterie restante, soit environ une chanson. Quelques minutes plus tard, il ne restait plus rien et je devais le remettre dans leur chargeur.

Charging gear iconx

Les Gear IconX en chargement

Préparez-vous, donc, à voir ces deux petites lumières rouges très souvent. C’est vraiment dommage que la batterie soit si mauvaise…

Conclusion

Les Samsung Gear IconX sont remplis de promesses et de bonnes intentions. Samsung a voulu créer un accessoire pour sportifs, mais qui a tout de même un style qui permet de les porter dans la vie de tous les jours. Ces écouteurs, même si le son est bon et que le concept est vraiment intéressant, ne répondent pas, malheureusement, aux attentes élevés de ce secteur (surtout quand les AirPods ont de si bonnes critiques). Avec, en plus, une batterie aussi mauvaise, je ne peux que conseiller d’attendre les Gear IconX 2… À 200 et quelques dollars, passez votre tour, pour le moment.

Fondateur de GabGagnon.ca.

J’ai créé ce blog dans le but de partager ma passion pour les nouvelles technologies et informer sur l’actualité de l’industrie. N’hésite pas à poser des questions et à discuter avec moi sur Twitter ou Facebook!