Le Galaxy A5: Le téléphone pour maman

Gabriel Gagnon Critiques Mobiles, Review Leave a Comment

 

Ce n’est pas parce que je suis un peu « geek », que tout le monde de mon entourage l’est aussi. En fait, c’est plutôt le contraire. Ma maman, elle a un vieux LG qui fonctionne encore sous Android 2.2 Froyo (on est rendu à Android 6, je vous le rappelle), un LG avec clavier coulissant, en plus!LG Optimus Chat

Récemment, Samsung m’a proposé de tester son milieu de gamme, et j’ai évidemment accepté! Voici donc le test du Samsung Galaxy A5

Le design le moins bof des designs bof

La première chose qui frappe lorsqu’on le prend en main, c’est que ce n’est pas un téléphone en plastique. Longtemps, Samsung nous a habitués à créer des appareils en plastique au look assez cheap, mais le Galaxy A5 arrive dans une jolie robe de métal. On va se le dire, on est entre-nous, le look du A5 est beaucoup moins sexy que celui du magnifique S7 edge, de l’iPhone 6S ou du nouveau/ancien iPhone SE.

20160326_121648_HDR

Comme c’est le cas pour beaucoup de téléphones de nos jours, la caméra du A5 crée une légère bosse au dos de l’appareil. Par contre, contrairement à l’iPhone, celle-ci est centrée et est de forme carrée, ce qui laisse un bon appui lorsque l’on tape du texte avec le téléphone sur une table.

Du haut de ses 123 g, ce Galaxy est dans la catégorie des poids plume. Dans la poche comme dans la main, il s’oublie très vite et il ne vous donnera jamais de tendinites. Promis.

Un écran correct

Le Galaxy A5 est un téléphone dit « mid-range », c’est-à-dire de milieu de gamme. Ce n’est donc pas une surprise qu’il soit muni de composantes de moins grande qualité. L’écran de 5 pouces du A5 est vivant et les couleurs sont très saturées, comme c’est toujours le cas avec une dalle AMOLED de Samsung. Le défaut de cette dalle, c’est qu’elle n’affiche qu’une résolution de 720p (1280×720) ce qui donne environ 294 pixels/pouce. Back in the days, on aurait adoré un écran HD 720p, mais aujourd’hui, avec la prolifération des écrans full HD (1920×1080) et même QuadHD (2560×1440), on voit vite les défauts d’un écran de plus basse résolution. Par exemple, l’iPhone 6S a un écran de 4.7 pouces et une résolution de 750 x 1334 pixels, ce qui donne environ 326 pixels/pouce que l’on peut qualifié de Retina. Le Galaxy S7 edge a, quant à lui, une résolution QuadHD ce qui lui donne une densité de pixels de 534 pixels/pouce. Bonne chance pour les trouver à l’œil nu.

A5 Screen

Une batterie qui tient la route

J’ai franchement été impressionné par la durée de vie de la batterie du Galaxy A5. Lors de mes tests, je n’ai jamais eu peur de manquer de batterie. Pas une fois. J’ai même fait le test de le laissé débranché pour la nuit après une journée d’utilisation et il me restait encore assez de jus pour facilement faire l’avant-midi. Je n’aurais certainement pas pu terminer ma journée, mais une journée et demie de travail, c’est beaucoup pour un smartphone!

Clairement pas un champion de la photographie

Pour Snapchat, un Galaxy A5 fait très bien le travail. En même temps, quel téléphone ne fait pas un bon travail pour envoyer des Snapchats? Pour faire de la « vraie » photographie, ne vous attendez pas à grand-chose.

Cliquez pour agrandir

Les photos ne sont pas désastreuses, comme vous pouvez le voir. Par contre, les couleurs ne sont pas très fidèles (le rouge du SmartCover sur l’iPad devrait être beaucoup plus saturé. Il semble presque rose ici) et le focus est assez aléatoire (cherchez le point de focus sur le micro, il semble introuvable). En plus, plein soleil, la photo est surexposée. La seule photo du lot qui est belle, c’est la photo des lunettes. Belles couleurs, le focus à la bonne place, définition respectable, etc.

Tout ça pour dire que pour une utilisation « sociale », la caméra de 13mp du A5 devrait faire un très bon travail. Si vous voulez publier vos clichés et si vous souhaitez mémoriser vos souvenirs avec la meilleure qualité possible, le A5 n’est peut-être pas le meilleur choix.

TouchWiz, encore lui…

Un jour, j’espère, Samsung va comprendre que TouchWiz n’est pas une bonne idée. Cette version de la surcouche se retrouve par dessus Android 5.1 Lollipop et on ne peut pas vraiment imaginer qu’on verra un jour Marshmallow…

Je comprends qu’ils aient un désir de différentiation par rapport à la concurrence et qu’ils veulent ajouter d’autres fonctions à Android, mais l’entreprise devrait comprendre que ce n’est pas en alourdissant l’interface et en lui donnant des couleurs étranges (WTF le tiroir de notifications?!) qu’on améliore l’expérience de l’utilisateur…

Comme d’habitude avec Samsung, on a aussi droit à une tonne d’applications qu’on ne veut pas nécessairement et qu’on ne peut pas supprimer. On est donc obligé de supporter 2 boutiques d’apps (Galaxy Apps et le Play Store), 3 (!) applications de texto (Messages, Messenger et Hangouts), 2 lecteurs de musique (Play Music et Musique), 2 assistants vocaux (S Voice et Ok Google), 2 applications de galerie (Galerie et Google Photos) et 2 apps de courriels (courriel et Gmail), 2 calendriers (Agenda et S Calendrier), en plus de toutes les apps qui ne sont pas en double, mais qui sont préinstallées comme Flipboard et Studio…

Performances

Le Galaxy A5 roule grâce à un Snapdragon 410 quad-core cadencé à 1.2Ghz et à 2 Go de RAM. Bien que ce processeur soit assez âgé, il réussi à faire rouler bien correctement l’OS. On remarque quelques ralentissements par-ci par-là (TouchWiz est probablement en cause, puisque même sur la série S7 on en remarque), mais globalement, ça fonctionne bien. Côté jeux, on peut jouer à des petits jeux simples très facilement, mais les jeux qui demandent plus de performances graphiques auront de la difficulté. Texter, snapchatter, tweeter et Facebooker (lire: Pourquoi j’ai supprimé Facebook de mon téléphone) ne devraient causer aucun problème à l’appareil.

Conclusion

Comme mon titre le laisse entendre, ce n’est pas vraiment un téléphone pour moi, votre geek préféré. Il est un peu trop limité pour mes besoins et pour ce que je fais d’un téléphone intelligent. Par contre, il serait certainement un excellent choix pour quiconque voulant simplement un téléphone qui permet d’appeler, de texter et d’envoyer quelques Snapchats. Son prix plancher de 460 $ (ou de 0 $ avec une entente) est certainement un argument de poids.

Fondateur de GabGagnon.ca. J’ai créé ce blog dans le but de partager ma passion pour les nouvelles technologies et informer sur l’actualité de l’industrie. N’hésite pas à poser des questions et à discuter avec moi sur Twitter ou Facebook!