S6 Edge+

Le Galaxy S6 Edge+: La critique

Gabriel Gagnon Critiques Mobiles Leave a Comment

Ça fait maintenant quelques années que les téléphones à écran gigantesque sont arrivés sur le marché. Je les avais toujours regardés un peu de haut en me disant “mais qui a besoin de ça?”, “pourquoi si grand?” et “comment ils font, à une main?”. Samsung est arrivé premier dans ce segment du marché avec sa série Galaxy Note, mais maintenant, toutes les entreprises ont une version de leur “flagship” à grand écran. Voici mon texte sur mon expérience avec le S6 Edge+.

Enfin du design

Les téléphones Samsung n’avaient jamais créé de précédents quant à leur design et historiquement, les téléphones Samsung ne sont pas attirants. Avec le Galaxy S6 (lire: Ma critique du Samsung Galaxy S6), l’entreprise coréenne a tenté de donner un nouveau souffle

Le S6 Edge+ est, selon moi, la plus grande réussite de ce nouveau langage propre à Samsung.
à sa gamme de téléphones en mettant beaucoup d’emphase sur le design et en créant, finalement, une vraie signature pour sa marque. Le S6 Edge+ est, selon moi, la plus grande réussite de ce nouveau langage propre à Samsung, les courbes de l’écran aidant, dépassant le plus petit S6 et l’énorme Note 5.

S6 Edge+

L’écran courbé des deux côtés fait complètement partie du design de cet appareil et c’est ce qui lui donne l’avantage sur ses concurrents et sur ses confrères. Au dos, on retrouve une autre pièce de verre, bleue dans mon cas, entouré d’un châssis en aluminium et agrémenté du logo Samsung, c’est tout. On joue ici la carte du minimalisme et j’adore ça.

S6 Edge+

Faites attention par contre pour ne pas l’échapper. Le Edge+ est un gros téléphone et son dos en verre fait qu’il est fort glissant. Installer un “skin” autocollant pourrait être judicieux, tout comme mettre un étui (mais moi, je déteste les étuis).

L’écran

Ça, c’est magnifique. Le S6 Edge+ est muni d’un écran Super AMOLED QuadHD (2560 x 1440 pixels). Bien que les couleurs soient très saturées, comme c’est le cas sur tous les écrans AMOLED, elles sont excessivement jolies et très agréables à regarder.

J’ai plutôt été surpris de la facilité de la prise en mains et j’ai vraiment apprécié le confort d’un aussi grand écran.
C’est vivant, c’est clair, c’est parfait. Les écrans Samsung ont vraiment une coche de plus par rapport à la concurrence. Si vous observez bien les deux images ci-dessous, dont l’une est une photo de l’écran et l’autre une capture directement du téléphone, vous pouvez bien voir les différences de couleurs entre les deux.

Le S6 Edge+ est aussi un gros téléphone avec ses 5.7 pouces. Par contre, je n’ai pas détesté ça! J’ai plutôt été surpris de la facilité de la prise en mains et j’ai vraiment apprécié le confort d’un aussi grand écran. Moi qui n’a jamais été fan des “phablets”, le S6 Edge+ m’a forcé à revoir ma position sur le sujet. Malgré mes mains plus ou moins grandes, mon expérience avec cette aussi grande dalle m’a grandement plu et les quelques problèmes d’utilisation à une main n’ont pas changé grand-chose dans ma nouvelle opinion. De plus, le fait que les bords de l’écran soient absolument lisses de par leur courbure, “scroller” dans son fil Twiter et “swiper” dans ses photos est un vrai plaisir.

Performances

On va faire court, vous voulez bien? Tous les téléphones actuellement sur le marché sont fluides. Que ce soit le grandiose LG G4 (lire: Top 5: review du LG G4 vs LG G3!), le moins cher Idol 3 (lire: Ma critique du Alcatel Onetouch Idol 3, un cell incroyable a prix d’or!) et même le champion de l’an dernier, le G3 (lire: Le LG G3 en 2015, ça donne quoi?), ils sont tous rapides et efficaces pour faire fonctionner Android comme il faut. Le Egde+ ne fait pas exception et je n’ai senti aucun ralentissement. On ne pourrait pas vraiment s’attendre à moins, vu le prix de l’appareil!

Fonctions

La particularité du Edge+ c’est d’avoir un écran courbé vers les deux côtés. Oui, c’est beau et c’est agréable à l’utilisation, mais honnêtement, je n’y vois aucune autre utilité… Samsung a essayé de justifier son utilité en incluant des écrans latéraux comme “Mes Amis” et “Mes Applications”, écrans accessibles via un glissement depuis le bord de l’écran. Par contre, ce qu’on comprend bien vite, c’est que ces écrans peuvent se retrouver sur n’importe quel téléphone, malgré un écran “normal”, c’est-à-dire plat… On aussi droit à une fonction assez étrange: celle de poser le téléphone sur une table, écran vers le sol, et d’attendre un appel. Si quelqu’un vous appelle, l’écran s’illuminera et illuminera la table. Fou.

Edge Screen

Bon, en fait, il y en a une, une fonction, quand même sympathique. La nuit, le S6 Edge+ affiche l’heure, la date, l’état de la batterie, la météo et votre prochaine alarme. Il peut donc servir d’excellent réveil-matin et d’accessoire de table chevet efficace. De plus, si vous glissez ces informations vers le haut, des nouvelles s’affichent et un autre glissement vous montre vos notifications.

Edge Screen

Honnêtement, si vous achetez le Egde+ pour ses fonctions, vous faites fausse route. Le Note 5 est environ de la même taille et le S-Pen est beaucoup plus utile et plaisant que ces fonctions…

Caméra

Oh que là je suis impressionné. Je n’ai jamais utilisé un smartphone avec une caméra aussi solide, constante, fiable, précise et détaillée. TOUT de cet appareil photo est bon. TOUT! En bonnes conditions, en conditions où l’éclairage est plus mauvais, un paysage ou un portrait, les photos que vous prendrez avec ce téléphone seront magnifiques. Voici quelques exemples.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Accéder à la caméra est super rapide avec la nouvelle façon de faire de Samsung (2 appuis sur le bouton “Home), elle se lance rapidement, le focus est rapide et la prise de photo est, elle aussi, vous l’aurez deviné, assez rapide. Le Edge+ capture des photos de 16MP, prend des vidéos en 4K et est capable de faire des ralentis à 120 images/secondes.

Batterie

On pourrait s’attendre à une énorme batterie, elle tout de même de 3,000 mAh, vu la taille du téléphone et surtout, à une excellente durée de vie, mais il n’en est rien. Le Edge+ a la batterie la plus inconstante que j’ai testée. Une journée, je pouvais arriver chez moi en encore 45% de batterie restante et le lendemain, avec les mêmes conditions d’utilisation, il ne me restait que 20%. Je ne sais pas si Samsung fait rouler des applications en arrière-plan sans que je le sache, mais c’est assez frustrant. La plupart du temps, par contre, je pouvais finir solidement ma journée d’école et avoir encore du jus après le souper et, lorsque vient le temps d’aller au pieu, de devoir le brancher. Mais il y a quand même eu quelques épisodes de “What the fuck, Samsung, pourquoi il est mort là?”.

Conclusion

Je vais finir ma critique avec 2 recommandations. Le S6 Edge+ est probablement un des meilleurs téléphones que Samsung n’ait jamais fait. Il est magnifique, son écran est solide et tout aussi joli que le reste de l’appareil, la caméra est plus qu’impressionnante et les performances sont, comme c’est les cas pour tout le monde aujourd’hui, solides. Par contre, le Edge+ a comme concurrent direct le Note 5 qui a un design tout aussi joli, un énorme écran aussi, mais qui a l’avantage d’avoir un S-Pen beaucoup plus utile que les “Edge Screen”. Si vous voulez opter pour le look et le plaisir de scroller sans toucher autre chose qu’un écran, le Edge+ est fait pour vous. Par contre, si vous voulez un grand écran, une caméra tout aussi excellente (le Note 5 partage la même que le Edge+) et un S-Pen, c’est le Note 5 qu’il faut choisir. Je vous dis ça, mais en même temps, le Galaxy S6 Edge+ est le premier téléphone que Telus me prête qui me fait de la peine à laisser partir. C’est le premier que j’avais vraiment envie d’utiliser tous les jours, comparé à mon G3. Chapeau, Samsung.

S6 Edge+

Partagez cet article!

Fondateur de GabGagnon.ca.

J’ai créé ce blog dans le but de partager ma passion pour les nouvelles technologies et informer sur l’actualité de l’industrie. N’hésite pas à poser des questions et à discuter avec moi sur Twitter ou Facebook!