Maryan et l’automne

Gabriel Gagnon Aparté, Opinion Leave a Comment

J’avais envie de vous présenter quelque chose de spécial. Maryan (@neverSObright), quelqu’un que j’adore, a selon moi un très grand talent d’écriture. J’ai donc pensé lui demander de m’écrire un petit article, plus personnel. On sort de la techno, des tests, de l’actualité. Voici donc Maryan vs. L’automne.


L’automne c’est le temps des remises en question. On pense pouvoir l’éviter, mais chaque année c’est inévitable. Même les arbres sont tristes l’automne, chaque année ils perdent leurs feuilles d’un rouge flamboyant. Pourtant on se pose jamais de questions à propos d’eux. Pourquoi les arbres perdent leurs si belles couleurs? C’est pourtant si beau, si parfait comme ça. Mais la nature c’est comme ça, c’est un cycle. Personne n’a jamais essayé d’éviter ça. Pourquoi donc le faire avec nos vies? C’est un cycle aussi. Une série de up and down. Ça finit toujours par remonter un moment donné, mais pas tu suite pis ça nous écœure.

L’automne c’est la fin de quelque chose. La fin du bel été ensoleillé, des soirées un peu trop arrosées, des sourires, parfois des amours… C’est down l’automne. Tu prends des grandes marches dans le froid et la pluie en regardant tout ça tomber. T’écoutes du metal, t’essaie de te défouler sur quelque chose que tu peux même pas contrôler. Tu te sens mieux un temps, pis tu replonge. Tu penses à ton été, à ce qui allait bien, à ce qui a foiré juste comme ça sans raison. Tu sais que c’est la fin de quelque chose, mais que ça empêche pas un renouveau, quelque chose de bien, mais t’as de la misère à y croire.

T’es entourée de gens, mais t’as toujours l’impression d’être un peu tu seule. Pis là tu pognes un trip de te comparer aux feuilles d’arbres. Sont belles les feuilles dans les arbres. On les prend en photo, on monte des montagnes pour les voir, mais d’un coup qu’elles sont tombées on s’en sacre un peu. On pile dessus, on les ramasse à grand coup de râteau pis on les laisse pourrir dans un sac. Ct’un peu déprimant, mais c’est souvent ce qu’on est porté à faire. On se laisse démoraliser pis on voit pu le bout. Mais les feuilles tombent pour une bonne raison, tout comme les malheurs qui arrivent dans la vie ont leur raison d’être. On a beau travailler aussi fort qu’on peut pour les éviter, ça fait partie de la vie et c’est ce qui nous définit en tant que personne.

Que ce soit par notre façon de les surmonter ou d’apprendre de ceux-ci. Faut se lever la tête, ravaler ses larmes, mettre son metal un peu plus fort et sourire. Parce que peut-être que quelque part sur ton chemin, un jour pluvieux d’Octobre, quelqu’un a juste besoin d’un sourire pour se dire que la vie est belle comme les feuilles dans les arbres.

Fondateur de GabGagnon.ca.

J’ai créé ce blog dans le but de partager ma passion pour les nouvelles technologies et informer sur l’actualité de l’industrie. N’hésite pas à poser des questions et à discuter avec moi sur Twitter ou Facebook!