Organisez-vous avec OneNote

Gabriel Gagnon Applications Leave a Comment

Pour la suite de cette série Organisez-vous, j’ai pensé vous présenter l’incroyable OneNote. Probablement que vous le connaissez déjà ou que vous en avez déjà entendu parlé mais connaissez-vous vraiment toute la puissance de ce service? Après plusieurs années sur Evernote, j’ai fait le saut l’an dernier et je suis tombé en amour avec la solution de Microsoft.

Le journal de bord, de tout

Pour faire simple, OneNote c’est un gros journal de bord. Mais pas une simple feuille lignée avec des gribouillis vites faits, une énorme cahier possédant une nombre de pages infinis, pouvant se séparer comme vous le voulez et étant disponible partout, n’importe où. Mais ça, vous la saviez probablement déjà.

Un peu effrayant

Je suis aussi passé par là. On a tous la peur de la page blanche et la première fois qu’on ouvre OneNote pour la première fois, on arrive devant une application pleine de promesses mais complètement vide. Personnellement, la première que j’ai ouvert OneNote, je l’ai exploré et je l’ai tout de suite fermé. Ça a pris un bon moment avant que j’ajoute quelque chose à l’intérieur. Pour apprécier OneNote, il faut l’utiliser. Il faut ajouter du contenu, le classer, en enlever et l’annoter.

Une organisation infaillible

Ce que j’adore de OneNote, c’est la simplicité avec laquelle on organise notre contenu. En fait, on l’organise comme on organiserait un cartable.Capture d’écran 2015-02-13 à 17.39.40La formule est simple: On crée des blocs-notes, on leur ajoute des sections et on divise ces sections en pages. Tout est donc à sa place. J’ai, par exemple, un bloc-note pour chacune de mes sessions de Cégep (même s’il n’y en a qu’un de montré ici), un autre pour le blog et un dernier, Notes Rapides, pour écrire rapidement ce que j’ai besoin de laisser à l’écrit.

Les sections fonctionnent comme les séparateurs dans nos cartables d’école. Capture d’écran 2015-02-13 à 17.49.45

On peut en ajouter comme on veut, dans mon cas, il y en a un pour chaque matière scolaire. Chaque section possède sa couleur pour nous permettre de la repérer le plus rapidement possible. À ces sections, on ajoute des pages, à l’infini.Capture d’écran 2015-02-13 à 17.51.27

Mais le plus gros avantage de OneNote se trouve dans son éditeur de texte. On peut TOUT faire (et c’est encore plus vrai sur Windows)! On peut écrire n’importe où, on peut écrire avec un crayon, on peut ajouter des images, des tableaux, des PDF, etc. Capture d’écran 2015-02-13 à 18.07.09

Toujours à jour, toujours synchro, toujours dispo

Tout comme ses concurrents, OneNote se synchronise via le Cloud en utilisant votre espace de stockage OneDrive, la plateforme d’infonuagique de Microsoft. Vos notes sont donc disponibles instantanément sur tous les appareils que vous possédez. Oui oui, TOUS vos appareils. Que ce soit un iPad, un Mac, un iPhone, un téléphone ou un tablette Android, un téléphone ou une tablette Windows ou un téléphone Windows Phone, vous pourrez retrouver l’expérience OneNote partout. Il y a même une application web (www.OneNote.com) très très complète (que j’utilise toujours sur les ordinateurs du Cégep) pour éviter de vous retrouver mal pris si vous n’avez pas accès à votre propre machine. Par contre, ne soyez pas surpris si l’expérience est un peu plus complète sur les ordinateurs Windows, c’est Microsoft après tout!

Et ça coûte combien?!

OneNote est TOTALEMENT GRATUIT! C’est ça le plus beau! Vous avez accès à toutes ses fonctions, sur tous vos appareils avec la synchro instantanée en prime pour grétiss!

Fondateur de GabGagnon.ca.

J’ai créé ce blog dans le but de partager ma passion pour les nouvelles technologies et informer sur l’actualité de l’industrie. N’hésite pas à poser des questions et à discuter avec moi sur Twitter ou Facebook!