Pourquoi conduire une voiture électrique rend heureux

Gabriel Gagnon Opinion, Voitures électriques Leave a Comment

Les ventes de voitures électriques (VÉ) accélèrent dans le monde, particulièrement au Québec. On compte en effet maintenant plus de 100 000 véhicules de promenade 100 % électriques ou hybrides enfichables dans la province. C’est près de la moitié de tous les VÉ vendus au Canada! Pourquoi un tel engouement? Parce que troquer le jus de dinosaure pour de l’énergie produite par de l’eau ou du vent, ça rend heureux.

Chevrolet Volt 2017

J’ai fait le saut avec la Chevrolet Volt

Comme tous les bons geeks, je m’intéresse pas mal aux voitures à batterie depuis les débuts de Tesla et de la Nissan Leaf. Ces autos ne sont ni plus ni moins que des gadgets sur roues, en plus de paver la voie pour une révolution en transport.

Après un accident avec ma bonne vieille Toyota Corolla, qui a causé de la tôle froissée et une déclaration de perte totale, j’ai dû me trouver un nouveau véhicule. Et comme je m’étais promis de passer à un véhicule hybride ou électrique pour mon prochain achat, je me suis tourné vers la Chevrolet Volt, une hybride branchable (une électrique à autonomie prolongée, selon GM). La seconde génération permet de rouler plus de 80 kilomètres sur l’électricité. Et même si elle n’est plus produite depuis 2019, la Volt est un excellent véhicule selon la critique et, surtout, selon ceux qui en possèdent une.

Je travaille à 30 kilomètres de mon domicile. Je peux donc me déplacer entre les deux en mode 100 % électrique sans problème. Et comme des bornes de recharge sont disponibles au bureau, une recharge à 1 $ permet de remplir presque totalement ma batterie pour pouvoir me balader en sortant du boulot sans brûler d’essence.

Le sentiment de faire partie de la solution

La planète va mal. Très mal. L’Ouest canadien brûle, tout comme la Méditerranée. Des ouragans de plus en plus dévastateurs détruisent les côtes américaines. Des inondations tuent des dizaines de personnes en Asie. Et le Canada est le seul pays du G7 où les émissions de GES ont augmenté dans les dernières années.

Si les VÉ émettent des GES lors de leur production, les scientifiques s’entendent pour dire que sur leur durée de vie complète, ils sont moins dommageables pour la planète que les véhicules à essence. Surtout si l’énergie utilisée pour la recharge est tirée d’une source renouvelable. Par contre, on est globalement encore loin d’un bilan zéro. C’est la production de batteries qui pollue le plus. On devra trouver des moyens de recycler les batteries pour qu’elles soient réellement vertes.

Malgré les défis qui persistent, rouler électrique produit moins de GES que de brûler du pétrole. Si on veut faire partie de la solution, on a deux choix :

  • Abandonner complètement la voiture pour n’utiliser que le transport en commun et les transports actifs
  • Abandonner la voiture à essence et se tourner vers la voiture électrifiée.

Plusieurs contraintes en empêchent plusieurs d’abandonner complètement l’automobile, les VÉ sont donc une excellente alternative.

Volkswagen ID.4 | Image : Volkswagen

Et que dire du sentiment que ça procure! Le bonheur d’appuyer sur l’accélérateur et d’avancer sans émettre un gramme de CO2, et sans un son, est difficile à décrire. C’est un mélange de satisfaction, de fierté et de petit sentiment de devoir accompli.

Conduire une voiture électrique : un plaisir déconcertant

Je m’adresse maintenant aux passionnés d’automobile et à tous ceux qui aiment conduire. Être au volant d’une voiture électrique décroche instantanément un sourire. Comme le moteur déploie toute sa puissance dès qu’on appuie sur la pédale d’accélération, les départs sont vifs, les dépassements sont efficaces et oui, on peut coller les passagers à leur siège si on veut. Tout ça est possible avec n’importe quel VÉ, plus besoin d’une voiture sport pour avoir du plaisir! Une Tesla Model S Plaid sera plus rapide qu’une Chevrolet Bolt, évidemment, mais la Bolt sera infiniment plus amusante qu’une Toyota Corolla ou qu’un Honda CR-V.

Rappelons aussi que la batterie de la plupart des autos vertes est située sous le plancher. Leur centre de gravité est donc très bas, ce qui permet d’attaquer les courbes avec l’impression rassurante et agréable de rester bien accroché à la route.

La nouvelle plateforme Ultium de GM | Image : General Motors

J’ai aussi découvert le plaisir de la recharge à la maison. C’est simple comme bonjour! Je me stationne, je vais chercher mon câble, je le branche et voilà! Le courant passe, la voiture se recharge et elle sera prête demain pour reprendre la routine. La simplicité aussi, ça fait plaisir! Bon, je vous l’accorde, je dois encore passer de temps à autre à la pompe puisque ma voiture est munie d’une génératrice à essence pour voyager sur de plus longues distances. Mais ces passages sont tellement espacés qu’on les oublie rapidement.

D’ailleurs, si vous êtes sur le point de vous procurer une voiture à batterie, il vous faut une borne ou un chargeur à la maison. Les tarifs résidentiels d’électricité au Québec sont très bas, faire le plein ne vous coûtera qu’une poignée de change. Les bornes publiques demandent minimum 1 $/heure (pour 7 kW/h), et les bornes à recharge très rapide (100 kW/h) demandent environ 12 $/h. Vous n’aurez pas non plus à vous demander si votre voiture a assez de jus en banque pour vous rendre à destination. Elle sera toujours disponible pour répondre à vos besoins. Est-ce qu’une auto à essence vous en offre autant?

Faites du bien à la planète et faites-vous plaisir

Si vous êtes sur le marché pour une nouvelle voiture, je ne peux que vous conseiller de magasiner un véhicule électrique. L’offre est toujours plus intéressante et adaptée à une panoplie de besoins.

Vous êtes seul et recherchez une petite citadine? La Hyundai IONIQ ou la Mini Cooper SE pourront répondre à vos besoins. La Nissan Leaf est aussi à considérer.

Vous voulez voyager sur de plus longues distances et avez besoin de plus d’espace? Une Chevrolet Bolt ou un Hyundai Kona sauront vous satisfaire. Tesla offre la Model 3 pour cette clientèle, mais elle est passablement plus chère que les deux autres modèles.

Mustang Mach-E | Image : Ford

Vous voulez plutôt un VUS? Le Ford Mustang Mach-E et le Toyota RAV-4 Prime sont probablement pour vous. Notez que le modèle de Toyota est hybride branchable et peut rouler environ 70 km grâce à sa batterie.

F-150 Lightning | Image : Ford

Même les camionnettes seront bientôt électrifiées! Le Ford F-150 Lightning est 100 % électrique et semble assez impressionnant! GM dévoilera bientôt un Chevrolet Silverado à batterie, probablement quand les problèmes d’incendie de la Bolt seront réglés.

Ajouter un commentaire