Redonner vie à un vieux MacBook Pro 2012 grâce à un SSD

Gabriel Gagnon Divertissement, Ordinateurs, Tutoriel Leave a Comment

Mars 2020. Le monde est sur pause. La pandémie de COVID-19 nous frappe tous et le confinement est une réalité pour la quasi-totalité d’entre-nous. Je vais tenter de vous changer les idées un peu. Si vous voulez suivre l’actualité, je vais plutôt vous diriger vers le cecinestpasunmedia.com, puisque j’ai pour vous aujourd’hui un tout autre projet: celui de redonner un coup de jeunesse à un vieux MacBook Pro 2012 grâce à un SSD.

Une histoire de magasinage

Ma copine est aux études supérieures. Comme presque tous les étudiants, elle a besoin d’un ordinateur fonctionnel pour accomplir ses tâches scolaires. Notons que c’est à peu près la seule utilisation qu’elle a d’un ordinateur. Écrire des textes dans Word, faire des recherches sur Internet, collaborer avec des coéquipiers sur Google Docs, et de temps en temps écouter The Circle sur Netflix ou District 31 sur Tou.tv. Propriétaire d’un MacBook Pro de 2012, celui avec lecteur CD et sans écran Retina, elle s’est vite rendu compte que le pauvre ne suffisait plus à la tâche. Les bugs, les lenteurs, les gels devenaient de plus en plus fréquent et rendaient la production de travaux très difficile.

La chasse au nouvel ordinateur était donc lancée. Est-ce qu’on achète un MacBook Air usagé? Un nouveau modèle? Un ordinateur portable Windows? Un iPad? Un Chromebook? Toutes les options étaient sur la table. Rapidement, quelques options ont été écartées. Pas de nouveau MacBook Air. Beaucoup trop cher pour ce à quoi l’ordinateur va servir. Pas d’iPad non-plus, les options avancées de Word sont essentiels et le correcteur automatique d’Antidote n’est pas disponible sur la tablette d’Apple.

Mon redoutable MacBook Air en 2017

Restaient donc les possibilités d’un MacBook Air usagé, d’un ordinateur portable Windows ou d’un Chromebook. La dernière option a sérieusement été envisagée, compte tenu des petits prix des Chromebooks neufs et de leur intégration sans reproche avec les services de Google, dont Drive et Docs.

Jusqu’à ce que j’approfondisse mes recherches sur la possibilité d’installer un SSD dans le bon vieux MacBook Pro qui a fait ses preuves. Et la lumière fut.

Les joies des ordinateurs démontables

Cette opération ne pourrait pas être effectuée sur un nouveau MacBook. Les anciens MacBook Air peuvent être démontées, mais on doit acheter des pièces compatibles. Apple a en effet trouvé le moyen de rendre ses ordinateurs hyper rapides en créant ses propres pièces qui contrôlent ses SSD, mais elle a aussi choisi de souder ces mêmes pièces dans les modèles les plus récents. On a donc des appareils rapides et minces, mais impossibles à démonter. Le changement de disque dur ne peut donc pas se faire sur n’importe quel modèle.

Liste des ordinateurs Apple démontables

  • MacBook Core 2 Duo
  • MacBook Unibody
  • MacBook Pro 13″ (2009-2012)
  • MacBook Pro 13″ avec écran Retina (fin 2012 – début 2015)
  • MacBook Pro 15″ (2008-2012)
  • MacBook Pro 15″ avec écran Retina (mi-2012 – Mi-2015)
  • MacBook Pro 17″ (tous les modèles)
  • MacBook Air 11″ (tous les modèles)
  • MacBook Air 13″ (jusqu’aux modèles 2019)
  • Mac Mini (tous les modèles)
  • iMac (tous les modèles)
  • iMac Pro (tous les modèles)
  • Mac Pro (tous les modèles)

Liste des ordinateurs Apple impossible à démonter

  • MacBook Retina (tous les modèles)
  • MacBook Pro 13” (2016-2018)
  • MacBook Pro 13” avec Touch Bar (tous les modèles)
  • MacBook Pro 15” avec Touch Bar (tous les modèles)

Sauvegardez, sauvegardez, sauvegardez!

Avant toute manipulation, il est excessivement important de faire des sauvegardes de vos données. Pour une manipulation qui touche directement le coeur de la mémoire de votre ordinateur, prenez encore plus de précautions.

Sauvegardez sur un disque externe grâce à Time Machine et transférez ce qui est le plus important dans iCloud Drive, Google Drive ou OneDrive. Si vous n’avez pas assez d’espace de stockage dans le nuage, c’est peut-être le bon moment de payer pour des gigaoctets supplémentaires.

Personnellement, je ne me passerais plus de mes 200 Go sur iCloud Drive et de la synchronisation dans le nuage de mon Bureau et du dossier Documents. Je ne risque pas de perdre d’éléments essentiels si je perds mon ordinateur ou s’il tombe en panne, et je peux ouvrir n’importe quel fichier synchronisé sur mon iPad ou mon iPhone.

iOS 13.4 et macOS 10.15.4 offrent par ailleurs le partage de fichiers et de dossiers iCloud, exactement comme le fait Google Drive.

Sauvegardez.

Comme stipulé dans les règles d’utilisation de ce site web, l’auteur se dégage de toute responsabilité des actes d’un lecteur suite à la lecture d’un article sur le blog. Advenant un problème suite à une manipulation de votre part, vous acceptez dégager GabGagnon.ca de toute responsabilité pour les dommages causés.

Pourquoi un SSD?

Les ordinateurs récents sont presque tous équipés de Solid State Drive (SSD), ou disque à l’état solide. Cette mémoire est de type flash et 100% numérique. En fait, un SSD fonctionne exactement comme une grosse clé USB, mais en beaucoup plus rapide. Puisqu’ils n’ont besoin d’aucun élément physique mobile pour fonctionner, ils sont en plus fiables et silencieux.

À l’inverse, un disque dur traditionnel fonctionne grâce à une tête de lecture placée au dessus d’un plateau magnétique qui tourne. Ils sont plus prompt à l’usure et à la dégradation, et sont surtout beaucoup moins rapides.

Disque dur traditionnel

Choisir le bon disque

On ne veut pas changer son vieux disque dur pour un nouveau qui tombera en panne dans un an. Il faut donc choisir son SSD avec un peu de précaution. C’est une pièce maîtresse de votre vie numérique, il faut la choisir comme il faut.

Je vous suggère fortement les disques Samsung. Rapides et fiables, vous n’aurez probablement jamais à vous soucier de son état au fil du temps. Et c’est exactement ce qu’on veut pour ce genre de composantes. La garantie limitée de 5 ans est aussi un bon atout.

Disponibles en variantes de 250 Go, 500 Go, 1 To, 2 To et 4 To avec des prix allant de 90$ à 930$, ils sont dans la bonne moyenne du marché.

Il y a des tonnes de SSD sur le marché et chacun peut trouver chaussure à son pied. Faites des recherches et tentez d’en apprendre plus sur les différents modèles disponibles avant d’appuyer sur Passer la commande. Assurez-vous aussi d’acheter un disque de taille compatible. La majorité des ordinateurs portables étaient équipées de disques durs de 2,5 pouces. N’essayez pas de faire entrer un disque de 3,5 pouces, vous trouverez le temps bien long. Pour connaître la taille de disque de votre ordinateur, référez-vous aux spécifications du fabricant. Pour les ordinateurs portables Apple, n’ayez crainte, ce sont tous des disque de 2,5 pouces.

Installer soi-même un nouveau disque dur

Pour ouvrir votre Mac, vous aurez besoin de:

  1. 1 Tout petit tournevis étoile.
  2. 1 Petite spatule ou autre objet plat non-métallique.
  3. 1 Tournevis Torx 6.

Tout ce matériel est disponible sur Amazon.

1: Retirer le capot inférieur

Sur le modèle 2012, il y a dix vis à retirer. Attention, elles sont très petites et courtes. Assurez-vous de les déposer dans un endroit sécuritaire. Attention aussi aux différents formats. Les vis dans le coin supérieur droit (si l’ordinateur est placé comme celui sur la photo) sont plus longues et collées. Vous aurez peut-être besoin d’une perceuse pour les retirer. Allez-y très doucement.

Regroupez les vis selon les couleurs du schéma ci-dessus. Les bleus sont longues, les jaunes sont courtes et les orange sont des vis à épaulement. Elles doivent retourner à leur position d’origine.

2: Déconnecter la batterie

Photo: iFixit.com

Pour éviter de vous électrocuter, déconnectez la batterie avant tout autre manipulation. Vous devrez retirer le connecteur complètement à droite à l’aide d’un objet plat non métallique. Utilisez les côtés courts, les coins se cassent facilement.

3: Retirer le disque d’origine

Pour retirer le disque d’origine, vous aurez besoin du tournevis Torx 6. Ça ressemble à une clé Allen, mais avec des dents. Placez le tournevis sur une des deux vis attachées au support noir au dessus du disque et retirez-les.

Photo: iFixit.com

4: Retirer doucement le disque dur

Pour sortir le disque dur de son socle, tirez doucement sur la languette en plastique. Ne l’enlevez pas complètement! Il est toujours connecté à l’ordinateur!

5: Déconnecter le câble

Tirez doucement sur le câble qui connecte le disque à l’ordinateur. Il se peut que vous deviez user d’un peu de force, c’est normal. Faites attention à ne pas tirer sur le câble lorsqu’il est déconnecté. Vous risquez d’endommager d’autres composantes.

Photo: iFixit.com

6: Retirer les 4 attaches en métal

Sur votre disque dur d’origine, vous verrez 4 broches en métal qui s’attachent à l’ordinateur et au support noir que vous avez dévissé plus tôt.

Vous devez les enlever et les visser au nouveau disque. Utilisez le tournevis Torx.

7: Tout remettre en place

Pour tout remettre en place, suivez les instructions à l’envers. Commencez par brancher votre disque au câble puis à l’insérer…

8: Installer macOS sur un disque vierge

Réinstaller macOS sur un nouveau disque dur est probablement l’étape qui m’inquiétait le plus. Rassurez-vous, c’est excessivement simple.

  1. Tout d’abord, démarrez sur la partition de secours de votre ordinateur. Pour y accéder, maintenez les touches ⌘+R au démarrage.
  2. Choisissez Disk Utility ou Utilitaire de disque, selon la langue de votre ordinateur.
  3. Choisissez le disque nouvellement installé. Normalement, c’est le premier en haut.
  4. Cliquez sur Erase ou Effacer dans le menu au centre, puis choisissez APFS. Votre disque sera formaté pour accueillir macOS.
  5. Dans le menu Pomme, quittez l’Utilitaire de disque. Vous retournerez au premier menu. Choisissez ensuite Reinstall macOS ou Réinstaller macOS. Laissez l’ordinateur travailler.
  6. Au moment où on vous le propose, choisissez d’utiliser une sauvegarde Time Machine. Vous retrouverez toutes vos données sauvegardées.

9: Activez le TRIM

Apple n’active pas la fonction TRIM sur les disques de tierce partie. Vous devrez donc le faire vous même pour protéger votre nouveau SSD.

Qu’est-ce que le TRIM? Un SSD se dégrade avec le temps si on écrit, efface et réécrit plusieurs fois sur la même cellule.  La fonction TRIM permet de réinitialiser les cellules de stockage de votre disque afin d’améliorer les performances et de le protéger sur le long terme. C’est plus complexe que ça, évidemment, mais sachez que c’est une fonction essentielle pour garantir une belle vie à votre SSD.

Comment on l’active? Sur macOS c’est très simple.

  1. Ouvrez Terminal et entrez la commande suivante:
  2. sudo trimforce enable
  3. Appuyez sur Enter
  4. Entrez votre mot de passe administrateur
  5. Appuyez sur Y, puis sur Enter
  6. Appuyez à nouveau sur Y, puis sur Enter
  7. Voilà! TRIM est activé!

C’est tout!

Voilà! Vous avez un tout nouveau disque SSD prêt à l’emploi! Attachez votre tuque, parce que votre ordinateur risque d’aller très vite. Vous ne pouvez peut-être pas flasher un nouvel ordinateur, mais vous pouvez apprécier des vitesses qui ressemblent à celle d’un portable neuf, pour une fraction du prix. Vous m’en donnerez des nouvelles!

Suivez moi sur Facebook, Twitter et Instagram. Abonnez-vous aussi à mon balado Le Matinal de Ceci n’est pas un média au cecinestpasunmedia.com/balado.

Ajouter un commentaire