iOS 11 review GabGagnon.ca

[Review] iOS 11: des améliorations aux quatre coins d’iOS, surtout pour l’iPad

Gabriel Gagnon Monde du sans-fil, Opinion, Review 0 Comments

C’est l’automne! Les feuilles rougissent et tombent, il fait noir plus tôt, le froid s’emmène, l’école recommence et Apple sort une nouvelle version d’iOS pour accompagner ses nouveaux iPhone. Ainsi va la vie. Cette année, c’est au tour d’iOS 11 de débarquer sur nos téléphones et nos tablettes pour raffiner encore plus l’expérience d’utilisation de ces appareils. Est-ce que l’entreprise au siège social en forme de vaisseau spatial a réussi à encore une fois améliorer ses terminaux? Voici ma critique!

Terminée, la grille d’icônes?

Pour la première fois, il faut distinguer trois versions d’iOS 11. Il y a la version iPhone « normale », la version iPhone X et la version iPad. Sur iPhone 8 et moins, cette onzième version reprend les mêmes canons que la dixième, la neuvième, la huitième, etc. Sur iPhone X, comme il n’y a plus de bouton d’accueil, on a le tiroir à tirer pour retourner à la maison, et un dock qui ressemble à celui de l’iPad. Sur iPad, on a un dock hyperpuissant, du glisser-déposer et une vue multitâche distincte.

iOS 11 Apple

Alors, vous l’aurez compris, on ne dit pas vraiment au revoir à la grille d’icône. Du moins sur iPhone. Sur les téléphones, elle est toujours omniprésente et ne change aucunement. On veut ouvrir une app? On choisit son icône et on touche. C’est tout. Par contre, les widgets prennent beaucoup plus de place dans cet écosystème. Ils sont toujours à gauche de l’écran de verrouillage, d’accueil, et de notifications, et ces sections sont les principaux moyens d’interagir avec ceux-ci. Il me semble toutefois qu’ils sont plus et mieux utilisés sur l’écran d’accueil « dans » les icônes. En appuyant fortement sur une icône d’app, on retrouve beaucoup plus de widgets et ils sont beaucoup plus utiles, selon moi, qu’avant. Celui de l’application Fichier, par exemple, est très utile pour accéder aux fichiers récents et les utiliser sur le champ.

Le dock : le couteau suisse de l’iPad

La grande nouveauté d’iOS 11, et elle peut paraître futile lorsqu’on ne l’a jamais utilisé, c’est le fameux dock. Il reprend désormais le look de macOS, flotte au-dessus de la bordure de l’écran et est accessible en tout temps grâce à un glissement vers le haut depuis la bordure. Et là est toute la puissance. Ce nouvel élément d’interface offre à l’utilisateur la possibilité de changer super rapidement d’application, d’en mettre deux côte à côte, d’en ouvrir une flottante, de glisser une image de Safari et de la déposer dans Pixelmator, par exemple. Ce dock, à lui seul, fluidifie énormément l’interface de la tablette et donne beaucoup de sens au grand écran de celle-ci.

Par ailleurs, comme le titre de la vidéo ci-dessous l’indique, il devient presque nécessaire d’utiliser ses deux mains pour profiter des nouvelles fonctions de l’iPad, et vous ne m’en verrez pas vexé. Vous pouvez désormais sélectionner une image en la glissant depuis Pages vers Mail placé à côté par exemple, et, avec votre deuxième main, en choisir d’autres à déposer. Vous n’avez qu’à lâcher le tout et voilà, elles sont prêtes à être expédiées. C’est rapide, efficace et incroyablement productif. Ça fonctionne aussi, bien sûr, si l’app désirée n’est pas au premier plan en ouvrant le dock et en glissant la sélection vers l’icône voulue.

Le multitâche est lui aussi maintenant ouvert depuis le dock. Pour ouvrir rapidement une app qui n’est pas dans celui-ci, vous devez maintenant l’appeler en glissant vers le haut et continuer votre mouvement jusqu’à ce que toutes vos apps ouvertes apparaissent.

iOS 11 multitasking

Remarquez bien dans la photo au-dessus de ce paragraphe que le centre de contrôle se retrouve maintenant dans cette vue multifonctions, maintenant que le geste autrefois utilisé pour l’appeler l’est par la barre magique d’apps. Personnellement, ça ne me dérange pas plus que ça, ce changement. Ce qui m’agace, c’est que sur l’iPad Air premier du nom, appeler la vue multitâche semble trop exigeant pour la « vieille » tablette et ça rame pas mal. Le centre de contrôle d’avant était plus léger pour l’A7, c’était donc plus rapide. Avec un processeur plus rapide, tout est fluide et tout se fait naturellement, comme avant.

Si vous avez un iPad Air, en passant, prenez note qu’iOS 11 le ralentit de façon assez remarquée. On sent que le vieil A7 commence à ne plus trop suivre la cadence des nouveautés, même s’il reste bien utilisable.

Pour les appareils plus puissants, à partir de l’iPad Air 2, il est même possible de faire fonctionner 4 applications au premier plan, du jamais vu. Vous pouvez non seulement mettre, comme d’habitude, deux applications côte à côte, mais aussi en faire flotter une par-dessus tout en ayant une vidéo qui joue en image dans l’image. Si le besoin se fait sentir, l’option est là, ce qui apporte une flexibilité appréciable. Merci aux puissants processeurs!

Un vrai navigateur de fichiers

J’entends souvent les gens dire que l’iPad ne peut pas remplacer leur ordinateur parce qu’il n’y a pas de navigateur de fichiers, ce qui les empêche d’être réellement productifs. Révisez votre opinion, parce que l’application Fichiers débarque sur nos terminaux et permet de naviguer à travers les fichiers sur notre appareil, mais aussi ceux qui sont dans le nuage de Google, de Microsoft, de Dropbox, etc. Apple a finalement écouté les utilisateurs et, même si les fichiers du système et des applications sont indisponibles, on peut désormais effectuer presque toutes les tâches possibles sur ceux créés par l’utilisateur.

Files app iOS 11

Application Fichiers | Photo : Apple

Si vous créez une image dans Pixelmator ou dans Procreate, vous pouvez l’enregistrer et la classer dans iCloud Drive, Google Drive, OneDrive ou n’importe quel autre service disponible sur iOS et ensuite, depuis Fichiers, l’ouvrir vers une autre application pour en faire autre chose. Le tout bien rangé selon votre système de classement. Enfin!

iOS 11 note les idées de la Surface de Microsoft

Toujours pour plus de productivité, iOS emprunte une fonction apparue sur la Surface de Microsoft. Le Surface Pen permet, et ce depuis son introduction, d’ouvrir rapidement OneNote pour griffonner rapidement une note. Un double-clic sur le bouton du haut, pour mimer le clic d’un vrai stylo, nous ouvre l’application. Comme l’Apple Pencil n’a pas de bouton, il a fallu repenser la fonction un peu. Pour rapidement prendre une note avec le crayon, vous n’avez qu’à toucher l’écran éteint de l’iPad et l’app Notes s’ouvre tout de suite. Si vous voulez consulter vos précédentes, vous devrez bien sûr déverrouiller votre appareil. Même chose pour un PDF ou une capture d’écran. Touchez le document avec votre Pencil et annotez. Simple comme tout.

Il n’y en a pas que pour le crayon!

Une autre nouveauté pour l’iPad! La tablette s’est mérité un tout nouveau clavier qui permet presque d’oublier que de taper sur un écran, ce n’est pas tellement agréable. Le clavier QuickType d’iOS 11 ramène les chiffres et les caractères spéciaux communs au premier plan. Pour les utiliser, un simple petit glissement vers le bas sur la touche est nécessaire. Un glissement vers le haut permet, comme toujours, d’ajouter un accent.

QuickType Keyboard iOS 11 Apple

Clavier QuickType | Photo : Apple

Quelques nouveautés pour iPhone, aussi

La nouveauté la plus marquante sur iPhone, c’est nécessairement le nouveau centre de contrôle désormais personnalisable. C’est probablement la fonction la plus demandée depuis l’arrivée de ce panneau, et iOS 11 permet finalement de changer ce qu’on retrouve à l’intérieur.

iOS 11 Control Center

Par contre, même si Apple a ouvert la personnalisation, ça ne veut pas dire qu’elle abandonne son contrôle. Ça serait bien mal la connaître. Tout ce qui est au-dessus de la ligne rouge dessinée est immobile. Vous ne pourrez pas changer de place le panneau des connexions ou de la lecture en cours, ni les glissoires du volume et de la luminosité. Vous pourrez toutefois choisir d’enlever ou de déplacer la lampe de poche, l’interrupteur de l’économie d’énergie, etc.

J’ai choisi d’intégrer la lampe de poche, parce que c’est toujours pratique, l’économie d’énergie, le mode « Ne pas déranger pendant la conduite », l’enregistrement vidéo de l’écran, les notes rapides et l’appareil photo. Ces fonctions ont souvent besoin d’être démarrées rapidement, il me semble logique qu’elles soient disponibles en glissant mon doigt.

Rassurez-vous, les panneaux du haut ne sont pas aussi simplets que l’image. Ils font apparaître d’autres options lorsqu’on appuie fortement dessus ou lorsqu’on maintient le doigt dessus sur un appareil non compatible avec 3D Touch.

Les notifications : Pourquoi faire mieux quand on peut mélanger tout le monde?

Voilà ici LE problème d’iOS 11. Le centre de notifications est raté, nul, pourri, moins utile qu’avant, et je pourrais continuer. Je ne comprends vraiment pas pourquoi les ingénieurs et les designers ont cru que ça serait une bonne idée de faire un centre de notifications calqué sur l’écran de verrouillage. En quoi est-ce que ça améliore l’expérience? En quoi est-ce plus pratique? Pourquoi dois-je avoir les contrôles de la musique dans mes notifications alors qu’un panneau complet est disponible dans le centre de contrôle? Je n’ai pas les réponses à ces questions, et je trouve ce choix franchement stupide. Du changement pour du changement.

iOS 11 Notification Center

En plus, les notifications ne sont pas mieux classées qu’avant. Elles sont toujours affichées uniquement par ordre chronologique sans groupement par app, deviennent rapidement inutiles lorsqu’il y en a un paquet, et si on est membre d’une conversation de groupe sur Facebook Messenger, WhatsApp ou sur iMessage, ça devient vite le chaos parce qu’on a une bulle par message. Je le répète, Android, surtout Oreo, gère beaucoup mieux les notifications qu’iOS, c’en est presque ridicule.

Des notifications bien rangées. | Source: HowToGeek

Des captures d’écran plus pratiques

Tout le monde en fait tout le temps, des captures d’écran. Que ce soit pour garder une preuve d’un message hilarant, pour partager un site web, une application ou n’importe quoi d’autre que voit sur son iPhone, on en fait tous beaucoup trop. Pour nous aider à fluidifier le tout, Apple a modifié le résultat des captures. Désormais, lorsqu’on appuie sur Power et le bouton d’accueil, un aperçu de l’image apparaît dans le coin inférieur gauche. En touchant celui-ci, on ouvre un mode d’édition qui permet d’annoter la capture. C’est par là qu’on peut la partager rapidement, aussi. Lorsqu’on clique sur « OK », deux choix s’offrent à nous : enregistrer la capture ou la supprimer. Comme c’est souvent peu utile ce qu’on capture, pouvoir les supprimer tout de suite après l’avoir partagé, c’est très pratique. Chapeau pour cette fonctionnalité bien faite et bien pensée!

iOS 11 screenshot Apple

Cliquez pour agrandir

Vous voulez expliquer une manipulation à un ami? Vous voulez présenter le nouveau jeu à la mode? Ou bien montrer à quoi ressemble le nouveau centre de contrôle? Vous pouvez maintenant faire tout ça facilement en touchant le nouveau bouton dans le tiroir du bas d’iOS 11 qui active l’enregistrement vidéo de l’écran! Bien sûr, lorsqu’il est terminé, la vidéo va dans votre pellicule prête à être partagée ou modifiée. C’est avec cette fonction que j’ai créé le GIF plus haut. On est honnête, ce n’est rien d’hyper excitant, mais c’est un ajout bien pratique.

Live Photos s’améliore

La sympathique fonction Live Photos permet de créer des portraits vivants en enregistrant une seconde avant la prise de photo, la prise, et une seconde après. C’est rigolo et agréable lorsque son chien fait des conneries, ou qu’un enfant fait une drôle de face. Maintenant, avec iOS 11, Live Photos permet de modifier ces clips en les faisant jouer en boucle, rebondir ou en créant une toute nouvelle image, comme si un appareil réflex avait capté la scène en exposition longue. Ça peut créer de magnifiques effets.

Cliquez pour agrandir

On voit le logo Motion Stills, mais ce n’est qu’une app pour exporter la Live Photos en format Gif.

Un App Store au goût du jour

iOS 11 change le look de beaucoup d’applications natives en leur donnant de gros titres bien gras, comme c’était le cas d’Apple Music et d’Apple News sur iOS 10. Ce look se propage dans tout l’OS et l’App Store est probablement l’application qui en bénéficie le plus. Avec de jolies cartes, des éditoriaux, un classement plus clair et simple et une nouvelle section dédiée aux jeux, le magasin est vraiment plus agréable à utiliser que dans ses anciennes versions. Ce dépoussiérage a eu l’effet escompté. On regrettera tout de même la disparition de la liste de souhaits qui permettait de mettre des apps de côté pour les acheter plus tard…

iOS 11 App Store

La section « Aujourd’hui » fait la grande fierté de Phil Schiller, VP responsable de l’App Store. Vous trouverez dans cette section l’app du jour, des trucs et astuces pour utiliser vos logiciels d’une meilleure façon, des présentations de jeux innovants, etc. Il y a eu quelques mises à jour de la section pendant la période de bêta et, franchement, il y a d’intéressantes découvertes à faire.

Siri, l’assistant à la voix suave

Apple en a fait tout un cas, Siri a une nouvelle voix en français et en anglais. En français canadien, on a droit à une voix bien mielleuse et suave, à la Anne-Marie Withenshaw. Je n’ai pas grand-chose d’autre à dire sur Siri, à part qu’elle est toujours aussi inculte. Un énorme travail a été fait pour améliorer la reconnaissance vocale, et ça paraît, mais l’assistante intégrée à l’iPhone n’est toujours pas capable de répondre efficacement à des questions de connaissances générales comme l’Assistant Google sait le faire. Elle est très bonne, par contre, pour envoyer des textos, donner la météo, ouvrir une application, lancer une chanson sur Apple Music ou programmer une alarme. Mais ça, on le savait déjà.

Récemment, le VP responsable de Siri (Alex Acero) a dit à Wired qu’il était fatigué d’entendre les gens se plaindre de la culture de Siri, qu’elle a été pensée pour effectuer des tâches et pas pour répondre à des questions. Ça m’a agacé. Si les utilisateurs veulent poser des questions de connaissance générale à Siri et que c’est une demande récurrente, c’est le travail de son équipe de faire en sorte qu’elle en soit capable. En attendant, je vais continuer de demander à Google combien mesure Barack Obama ou comment conjuguer un verbe au passé simple.

Texter en conduisant, c’est non!

On ne texte pas au volant. Est-ce que c’est compris? Sinon, je vais le répéter. On ne texte pas quand on conduit.

Pour nous aider à ne pas être distrait par les notifications qui arrivent sur notre téléphone, Apple a cru de bon créer la fonction « Ne pas déranger pendant la conduite ». Ça fonctionne exactement comme « Ne pas déranger » qu’on active lorsqu’on va au lit, sauf qu’elle démarre uniquement si vous vous connectez au Bluetooth de votre voiture, si votre iPhone détecte que vous êtes en train de rouler (avec votre vitesse de déplacement) ou si vous l’activez manuellement, c’est au choix. Lorsqu’active, « Ne pas déranger pendant la conduite » va bloquer toutes les notifications sauf les messages textes et les appelles qui arrivent d’un contact marqué comme favoris.

Si quelqu’un vous envoie un message pendant que vous êtes au volant, iOS 11 répondra en disant que vous conduisez et que vous répondrez lorsque vous ne serez plus au volant. Si c’est urgent, le contact peut répondre par « urgent » pour que le message fasse sonner votre téléphone. C’est vraiment bien fait.

On peut donc rester au courant s’il y a une urgence tout en évitant d’être distrait par son téléphone. On est rendu là.

Des nouveautés à venir

Indisponible au lancement, mais qui arrivera au courant de l’automne, iMessage s’enrichit d’une fonction de paiement de personne à personne. Grâce à Apple Pay, vous pourrez envoyer de l’argent facilement à vos amis pour rembourser la limonade qu’il vous a payée jeudi passé. Vous pouvez aussi envoyer un message réclamant de l’argent. Plus d’excuse pour oublier!

iOS 11 Apple Pay Cash

L’argent reçu arrivera dans une nouvelle carte Apple Pay Cash qui permettra ensuite d’être transféré dans votre compte ou pour payer un achat en magasin.

Je n’ai pas testé cette fonction.

L’autre fonction annoncée, mais indisponible au lancement, c’est Messages dans iCloud. Avec iOS 11 (11.1? 11.2?), vos messages seront synchronisés avec tous vos appareils via iCloud. Terminé, donc, les conversations disparates entre son ordinateur, son iPhone ou son iPad. Tout sera au même niveau, partout, que ce soit un SMS ou un iMessage. On l’attend avec impatience. Messages dans iCloud était actif au début de la période bêta, mais c’était rempli de problèmes et très peu fiable. Apple a jugé qu’elle n’était pas prête à l’activer sur des millions de terminaux, et c’est probablement une bonne idée.

La sécurité avant tout

Autre point non négligeable, iOS 11, comme à chaque mise à jour, corrige plusieurs problèmes de sécurité pour que tout le monde ait ses informations le plus en sécurité possible.

iPhone 5S TouchID

TouchID iPhone 5S | Photo: Apple

Un exemple pour la sécurité : si vous appuyez cinq fois sur le bouton Power, votre iPhone offre la possibilité d’effectuer un appel d’urgence ou d’afficher votre fiche médicale, et désactive TouchID. Aux États-Unis, si vous vous faites intercepter par un policier, prenez note qu’ils ont le droit de vous demander de mettre le doigt sur TouchID pour déverrouiller votre appareil et le fouiller, mais ne peuvent vous demander votre code. Si vous passez la douane, sachez que le douanier en poste a presque tous les pouvoirs de vérification. Il peut fouiller votre véhicule, votre cellulaire, vos bagages, etc. Si vous refusez, vous retournerez au Canada.

Au Canada, d’ailleurs, un policier a le droit de fouiller votre téléphone si vous êtes officiellement en état d’arrestation et seulement dans un but de découverte de preuve, mais pas si vous n’êtes qu’intercepté (pour un excès de vitesse, par exemple). La Charte des droits protège les Canadiens contre les fouilles abusives.

Les policiers peuvent procéder à la fouille rapide, sans mandat, des téléphones portables de suspects après leur arrestation à certaines conditions, conclut la Cour suprême du Canada.

Source: Radio-Canada.ca

On télécharge iOS 11, ou on attend?

La question que tout le monde se pose : Est-ce qu’on devrait attendre pour télécharger, ou on saute dessus?

J’utilise iOS 11 depuis la toute première bêta. Les bêta 1 et 2 étaient tellement remplie de bogues, que mon téléphone n’avait plus de batterie arrivé midi, chauffait terriblement, plantait et était plus ou moins utilisable. Tout s’est placé autour de la quatrième version test, mais rien n’était parfait. Je suis sur la GM (ça signifie golden master, soit candidate à la version finale) depuis la semaine dernière et même s’il reste quelques petits bogues mineurs, iOS 11 est très stable et prêt à être utilisé sur un téléphone ou une tablette principale.

Si vous avez un iPad, sautez dessus, c’est un vrai bonheur à utiliser. Pour l’iPhone, c’est moins tranché. Les nouvelles fonctions sont pratiques et bien pensées, mis à part le nouveau centre de notifications, mais il n’y a pas de bon majeur en terme de productivité. L’iPhone reste l’iPhone, même s’il s’améliore.

Je ne vois donc pas vraiment de contre-indication à installer iOS 11 sur vos appareils. Il ne reste que quelques bogues d’affichage ici et là, mais tout est très utilisable et fonctionnel. Concluons

iOS 11 est une excellente version du système d’exploitation mobile qui a créé le téléphone intelligent moderne. On sent vraiment que c’est un OS mature et performant. Il y a toujours les classiques critiques sur la rigidité d’Apple à ne pas vouloir qu’on change les applications par défaut (ouvrir un lien dans Chrome au lieu de Safari, rédiger un courriel avec Spark au lieu de Mail), qu’on touche à la grille statique d’icônes, et tout le tralala. La 11e version ne réinvente pas la roue, iOS reste iOS et Apple reste Apple.

Bonnes mises à jour!

Je t’attends sur Facebook, Twitter et Instagram!