Samsung présente le nouveau Galaxy S8

Gabriel Gagnon Monde du sans-fil, Opinion Leave a Comment

Après les déboires du Note7, Samsung reprend le contrôle des reines, et ce, en grand. Le géant sud-coréen présentait aujourd’hui son tout nouveau porte-étendard : le Galaxy S8. Voici un tour d’horizon de ce nouveau téléphone qui promet beaucoup.

Galaxy S8 and S8+

Source : Frandroid

Du jamais vu côté design, juste pour le Galaxy S8

Oh qu’il est beau. Vraiment, je n’ai jamais vu un téléphone avec un look aussi ambitieux et magnifique que le Galaxy S8. Tout en courbe, plein de grâce et de futurisme, le nouveau « flasgship » de Samsung est certainement le téléphone le plus réussi physiquement depuis l’iPhone 5 (selon moi le plus bel iPhone, encore aujourd’hui).

Je titre « du jamais vu », mais c’est un peu un mensonge. Ce design, c’est la continuité au maximum de celui arrivé avec le Galaxy S6 edge (lire : Le Galaxy S6 edge+ : La critique).

Le Galaxy S6 edge+. Cliquez pour agrandir.

Ce qui saute aux yeux avec cette nouvelle version, c’est l’écran qui porte le joli petit nom d’Infinity Display. D’une taille de 5.8 pour le S8 ou de 6.2 pour le Plus, l’écran va presque jusqu’aux limites physiques de l’appareil. En haut et en bas, celui-ci ne laisse qu’une mince bordure si mince que le classique bouton d’accueil des appareils Samsung disparait. À la place, on a droit à des boutons logiciels et un bouton d’accueil « force touch » pour pouvoir retourner à l’écran principal lorsqu’une application est en plein écran.

Sur les côtés, c’est comme s’il n’y avait pas de bordures. Le presque est bien important puisqu’on retrouve tout de même une fine bordure pour éviter de toucher accidentellement le panneau tactile et déclencher des actions non désirées. C’est fâchant, des actions non désirées.

S8 Plus

Source : The Verge

Galaxy S8 edges

Source : The Verge

Dans une vidéo (ci-dessous) le présentant, Casey Neistat, affirme que l’écran du Galaxy S8 est beaucoup moins sensible aux touchés indésirables (NDLR; ne faites pas de touchés indésirables) que le Galaxy S7 edge, le téléphone qu’il possède en ce moment.

Non, mais regardez comment ça looke un écran si grand dans un téléphone qui prend si peu de place! Regarder des vidéos là-dessus promet d’être une expérience assez cinglée.

Video on Galaxy S8

Source : The Verge

Le reste, c’est la routine

Mis à part ce design incroyable, le reste de ce nouveau téléphone intelligent ressemble à la routine. Avec une batterie de 3 000 mAh pour le « petit » et de 3 500 mAh pour le plus grand, l’autonomie ne promet pas d’être incroyable. Oui, les batteries sont relativement grosses, mais il ne faut pas oublier que ces écrans géants vont consommer comme des porcs. D’une définition QHD (2960 x 1440), le processeur aura beaucoup de pixels à allumer. On devrait avoir une autonomie tout de même meilleure que celle de l’iPhone 6S, j’espère, qui lui n’a qu’une toute petite batterie de 1 715 mAh.

La caméra arrière est inchangée par rapport aux S7, S7 edge et Note 7, ce qui est surprenant. Normalement, les constructeurs profitent d’une mise à jour aussi significative pour faire avancer le capteur photographique de leur téléphone. Cette fois, Samsung a jugé que celle dans ses anciens « flagship » était suffisamment capable pour ne pas avoir à l’améliorer. On verra ce que les autres constructeurs ont en tête pour les capteurs photo de leurs prochains « smartphones », notamment Apple avec son prochain iPhone. Le coréen ne suit même pas le bal des doubles capteurs dans lequel LG, depuis son G5, et Apple, avec son iPhone 7 Plus, dansent.

Galaxy S8 camera

Source : The Verge

Samsung a préféré améliorer la caméra frontale. Passant de 5 à 8 mégapixels, l’entreprise semble croire qu’elle est plus importante que celle derrière. En même temps, la plupart d’entre nous font beaucoup plus de « selfies » que de photos « normales ».

Pour le processeur, c’est un Snapdragon 835 que l’on retrouvera à l’intérieur au Canada et aux États-Unis. À l’internationale, c’est un processeur Samsung Exynos Octa-Core.

On pourra recharger ce téléphone avec un câble USB-C ou par recharge sans-fil. La NFC, le Bluetooth 5.0 (on est rendu-là!), la LTE Gigabit (pour une vitesse de transmission ultrarapide) et, surprise, une prise jack pour écouteurs sont de la partie. Bien sûr, comme pour ses prédécesseurs et l’iPhone 7, le Galaxy S8 est étanche.

En terminant

Je n’ai pas testé le Samsung Galaxy S8, je ne l’ai même pas encore vu en vrai (ça ne devrait pas tarder, je devrais le recevoir dans les prochaines semaines). Par contre, avec ce que je vois sur mes écrans, il m’a l’air d’un téléphone presque parfait. Un coup de circuit, comme on dit.

Le Galaxy S8 se vendra à partir de 1035 $ au Canada sans entente, ou entre 250 et 280 $ avec une entente de 24 mois couplée à un forfait à minimum 80 $ par mois. Le S8+ se vendra à partir de 1115 $ ou entre 320 et 350 avec un forfait à minimum 80 $. Magasinez avec les différents opérateurs. Telus est l’entreprise qui offre le prix le plus bas (250 $) avec la mensualité la plus basse (80 $ au lieu de 90 $ pour les autres).

Ces beaux téléphones seront disponibles le 21 avril.

Partage cet article!

Fondateur de GabGagnon.ca.

J’ai créé ce blog dans le but de partager ma passion pour les nouvelles technologies et informer sur l’actualité de l’industrie. N’hésite pas à poser des questions et à discuter avec moi sur Twitter ou Facebook!