La techno invisible : test de la lampe haut-parleur Symfonisk d’Ikea et Sonos

Gabriel Gagnon Divertissement, Maison intelligente, Review Leave a Comment

Je suis un grand admirateur de la technologie invisible, celle qui disparait dans la maison ou sur soi. Amazon et Google ont lancé le bal avec les haut-parleurs intelligents à placer dans la maison qui répondent à la voix, sans avoir à les manipuler, ni même à être près d’eux. Les accessoires de maison intelligente se sont ensuite greffés naturellement à ces assistants invisibles. Ampoules, prises intelligentes, serrures… tous ces éléments essentiels dans une maison sont maintenant connectés et manipulables, sans que rien ne paraisse. Le géant du meuble Ikea pousse le concept encore plus loin en s’associant au maître de l’audio connecté Sonos. Voici les haut-parleurs invisibles… voici le test de la lampe Symfonisk de deuxième génération.

Une lampe Ikea au look inoffensif

La première version de la lampe Symfonisk était hideuse. L’abat-jour en verre au-dessus d’une base en tissu tressé grossièrement, posé sur une sorte d’assiette en plastique donnait un look champignon de mauvais goût. L’idée était bonne, l’exécution douteuse. Ikea a bien pris note des commentaires de ses clients et a complètement redessiné sa lampe de table pour sa deuxième génération.

IKEA Symfonisk table lamp with Wi-Fi speaker.

Image : IKEA

L’assiette ronde sous la lampe disparait, le tissu autour du haut-parleur est bien plus joli, il ressemble à celui d’un HomePod, et l’abat-jour a complètement été revu. En fait, les abat-jour ont été revus puisqu’Ikea donne deux options : le verre ou le tissu. Je préfère le verre coloré au tissu, mais vos goûts peuvent très bien différer des miens. Deux coloris sont offerts, tous deux très conservateurs… le blanc et le noir.

Lampes Ikea Symfonisk en 4 styles distincts.

Images : Ikea

Rassurez-vous, les photos en ligne ne rendent pas justice au produit fini, installé à la maison. La lampe se fond dans presque n’importe quel décor. Chez nous, elle est placée sur un meuble à café, à côté de la cafetière. Et même si elle n’est pas du tout cachée, elle n’est pas le centre d’attraction de la pièce.

La lampe Symfonisk d'IKEA et SONOS dans un décor.

Un haut-parleur Sonos loin d’être inoffensif

Niveau son, comment se comporte la lampe Symfonisk? Le fait que soit Ikea qui vende ce haut-parleur pourrait laisser croire que la qualité audio n’est pas optimale. Après tout, que connait le géant du meuble à construire soi-même dans le son de qualité? Probablement à peu près rien, ce qui a incité l’entreprise à tisser des liens avec un joueur qui s’y connait : Sonos.

L’intérieur de la base de la lampe a été complètement redessiné. La première version était un calque du petit haut-parleur Sonos One. Le son avait été décrit par la critique comme étant bien balancé, avec des basses fréquences satisfaisantes, mais des hautes fréquences qui manquaient quelque peu de punch.

Boutons de la lampe Symfonisk d'IKEA et SONOS

Cette mise à jour ajoute un guide d’ondes qui permet de distribuer le son dans la pièce sans avoir à se soucier de l’emplacement du haut-parleur. Il peut être directement devant ou derrière vous, à votre droite ou à votre gauche et le son sera toujours le même. Le Sonos One a des haut-parleurs qui pointent vers une seule direction.

Le système Symfonisk s’intègre parfaitement à l’écosystème Sonos. Au premier démarrage, vous devrez installer l’application Sonos S2 puis y connecter votre nouvelle lampe. (Disponible sur iOS et Android) Appuyez sur Configurer un nouveau système, puis créez un compte Sonos ou connectez-vous à votre compte existant. Vous devriez voir apparaître votre nouvel appareil dans la fenêtre contextuelle. Approchez votre téléphone des boutons de volume derrière la lampe, connectez-la à votre réseau Wi-Fi et voilà! Vous êtes prêt à lui faire jouer de la musique.

Si vous avez un iPhone, je vous suggère fortement de régler finement votre nouveau haut-parleur avec la fonction True Play. Vous devrez vous déplacer dans la pièce, en tenant votre téléphone à bout de bras. True Play calibre le son émis par les haut-parleurs Sonos pour l’optimiser selon votre pièce. L’application Android ne permet pas l’optimisation True Play. Un « oublie » aberrant.

Lorsque vos haut-parleurs Symfonisk seront calibrés, vous aurez la chance d’entendre un son enveloppant, riche et dont les basses sont puissantes. Par contre, il est important de noter que les fréquences plus hautes se fondent un peu trop à mon goût dans le reste. Le son de la lampe manque un peu clarté. J’aime beaucoup utiliser un HomePod mini conjointement à la lampe Symfonisk pour un son global plus équilibré.

Comme les autres haut-parleurs de la marque Sonos, la lampe et tous les systèmes vendus par Ikea sont compatible AirPlay 2 qui permet de diffuser le son d’un appareil Apple sur plusieurs haut-parleurs en même temps. Les utilisateurs de Spotify peuvent d’ailleurs diffuser leur musique directement vers leur lampe grâce à la compatibilité à Spotify Connect.

Fonctions intelligentes : une opportunité manquée

Ikea dispose d’un imposant catalogue d’objets connectés abordables avec sa gamme Tradfri. Pourtant, les accessoires Symfonisk n’offrent aucune fonction pour s’intégrer à une maison intelligente. Oubliez la compatibilité HomeKit, oubliez la possibilité de s’en servir comme passerelle Tradfri, impossible de régler l’intensité de la lumière à distance sans une ampoule intelligente.

Lampe IKEA Symfonisk avec Sonos, allumée

L’entreprise suédoise ne fournit d’ailleurs qu’une simple ampoule DEL de 450 lumens. Vous n’éclairez pas votre pièce avec cette ampoule… En revanche, on nous recommande fortement d’acheter une ampoule DEL Tradfri de 1000 lumens qui elle pourra s’intégrer à votre maison intelligente. J’ai préféré acheter une ampoule intelligente de l’entreprise canadienne Nanoleaf (lire : Une touche d’ambiance très colorée avec les bandes lumineuses Essentials de Nanoleaf) capable d’atteindre 1100 lumens et de changer de couleur.

TRÅDFRI Ampoule DEL E12 600 lumens, variateur d'intensité sans fil spectre blanc/sphérique opalin

Ampoule à fiche E12. Image: Ikea

J’ai pu faire ce choix parce qu’Ikea a changé le socle d’ampoule de sa lampe pour permettre d’y installer des ampoules standards de type A19/E26. Avec la génération précédente, on devait installer des ampoules E12, beaucoup moins communes. Grâce à ce changement, tous les gammes et modèles d’ampoules, connectés ou non, sont compatibles avec la lampe haut-parleur d’Ikea. Mais on s’entend qu’il ait été préférable qu’Ikea fournisse une ampoule intelligente dans la boîte, ou qu’elle intègre ce type de fonctionnalités à sa lampe. Elle dispose de tout l’équipement nécessaire, dont une puce Wi-Fi.

Notons que la commande pour allumer ou éteindre la lumière est électronique. En cas de panne de courant, elle sera toujours éteinte. Vous devrez la rallumer à la main pour retrouver le contrôle d’une ampoule intelligente installée. Rien de bien grave, mais il faut le savoir.

Tissu de la lampe Symfonisk d'IKEA et Sonos.

Conclusion : de la techno cachée de qualité

Tim Cook présentait les PC à écran tactile comme étant la fusion d’un grille-pain et d’un réfrigérateur. Il préférait la vision d’Apple de concevoir une excellente tablette (l’iPad) et un excellent ordinateur (le Mac). Cette lampe d’Ikea et Sonos, est-elle une fusion du même type? Je suis maintenant convaincu que non, même si je ne l’étais pas avant de l’essayer.

Cette lampe au look classique cache un excellent appareil technologique, à savoir un haut-parleur connecté d’une impressionnante qualité. Posez-la sur une table d’appoint dans le salon, sur une table de chevet ou sur un bureau de travail, et vous pourrez profiter de tous les avantages de la technologie qui s’efface. Vous serez éclairé et diverti, avec un seul appareil.

La lampe Symfonisk d’Ikea et Sonos se vend 209$ au Canada. Ça inclut l’abat-jour en verre. Le haut-parleur seul se vend 169$, vous devrez y ajouter l’abat-jour en tissu qui se vend 30$, ou celui en verre qui se vend 40$. Vous pourrez ainsi créer le duo que vous préférez.

Ajouter un commentaire