Test du MacBook Air 13 pouces 2014

Gabriel Gagnon Review 2 Comments

En juillet 2014, 2 mois après ma fête, j’ai décidé de ma payer un petit cadeau. En fait, c’était décidé il y a plusieurs mois de ça. J’ai entrepris les démarches pour vendre mon iMac (21,5″ de 2009) en avril. En mai, il quittait la maison. Je dois vous avouer que j’avais un petit pincement au coeur de le voir partir. Cet ordinateur était le premier gros achat que j’ai fait de mes propres moyens. J’ai travaillé longtemps pour! Mais les temps changent et les besoins aussi… Maintenant étudiant à temps plein au Cégep, il me fallait un ordinateur portable. Oui, l’iPad et OneNote forment un duo plutôt solide, mais je dois avouer que malgré beaucoup d’efforts et de persévérance, je suis incapable de taper aussi vite mes notes de cours sur un clavier virtuel que sur un clavier physique. J’ai donc commencé à magasiner les portables. Une chose était certaine par contre: Je restais chez Apple. J’ai regardé le MacBook Pro, trop gros et trop lourd. Le MacBook Pro Retina (en 13″) était alléchant. Mais, le portefeuille n’étant pas un puit sans fond, je ne pouvais me le permettre. Je me suis donc tourné vers le MacBook Air.

Matériel

Le MacBook tourne sur un processeur Intel Core i5 cadencé à 1.4Ghz couplé à 8Go de RAM et à un disque de mémoire flash de 128Go.

Design

Parlons-en, du design. Quelle machine magnifique!

Macbook Air profil

On sait tous qu’Apple fait des produits magnifiques. Par contre, comme c’était mon premier portable de la marque que j’achetais, quelle fût ma surprise de la qualité de fabrication de cet ordinateur! Tout est léché, tout est pensé, tout est est conçu pour donner un effet de solidité et de luxe à l’appareil. Le design de la coque, machiné dans un seul et même bloc d’aluminium, donne l’impression que ce portable est un petit tank. Le prendre par le coin d’une seule main et sentir que tout reste en place et n’entendre aucun bruit louche est rassurant pour l’avenir. Le design et les matériaux contribuent à faire sentir que la machine est prête à me suivre tout au long de mes études, peut-importe ce qui arrivera.

Un autre élément que j’adore des ordinateurs Apple, c’est leur interface physique. Je parle ici du clavier et du trackpad. Le clavier, rétro-éclairé, est d’un confort majestueux et l’immense trackpad en verre l’est tout autant. Le pavé surdimensionné est essentiel pour profiter de tous les gestes multi-touch d’OS X, en plus d’être un plaisir à manipuler.

Écran

C’est le défaut du MacBook Air. L’ordinateur est couplé à un moniteur de 13.3 pouces (taille très agréable, d’ailleurs) ayant une définition de 1440×900. On pourrait s’attendre à mieux d’Apple sachant qu’elle n’a aucune difficulté à dénicher et utiliser des écrans de qualité dans ses iDevices (pionniers du Retina Display, d’ailleurs) et ses MacBook Pro. Je ne demande pas un écran Retina dans le Air, le processeur du petit ordinateur en souffrirait beaucoup trop, mais une définition digne de 2014 serait apprécié. Par contre, les couleurs sont jolies et la luminosité excellente.

DSCN0984

Performances

Alors là, contrairement à l’écran, je n’ai rien à redire. Absolument rien. On s’entend tout de suite, ce n’est pas un ordinateur destiné à faire de la haute voltige. Il n’est pas conçu pour faire rouler Final Cut Pro X, encore moins Diablo 3 ou Crysis. Par contre, il sera ravi de vous faire tourner iMovie pour monter le film d’un projet scolaire ou encore Les Sims, peut-être même la 4e version.

Le MacBook Air a été conçu pour être le meilleur laptop de tous les tous les jours: Surfer sur le web avec Safari, taper ses notes de cours dans OneNote, écouter de la musique via un monstre comme iTunes ou encore écouter sans arrêt des vidéos Youtube. Tout est rapide, fluide et agréable à utiliser. Le lancement d’une application se fait quasi instantanément, merci au SSD, et l’enregistrement de ses fichiers est tout aussi rapide.

Bien qu’OS X fonctionne très bien avec 4Go de RAM, j’ai tout de même décidé d’en acheter 4 de plus. Pourtant l’iMac ne subissait aucun ralentissement avec ses 4Go! La raison est simple: Je veux une machine qui dure. OS X se satisfait peut-être de 4Go aujourd’hui mais qui dit qu’il n’en demandera pas 8 d’ici 2-3 ans? Comme je veux garder mon ordinateur plus qu’un an (sachant que la RAM est soudée à la carte-mère), je n’ai même pas hésité à commander 4Go de plus.

Batterie

Encore une fois, rien à redire. Apple fait des miracles côté optimisation logiciel/matériel, on le sait. Mais là, ça dépasse tout ce qu’on a déjà vu. Le MacBook Air 2014, grâce à son processeur Haswell affiche une durée de vie sur batterie de 12h, selon Apple. Par contre, il m’arrive très souvent de dépasser le temps annoncé! Je fais parfois facilement 13h d’utilisation, sans compter les pauses. Cette machine est cinglée.

OS X

Je me sentais aventureux. J’ai plongé. Eh oui, j’ai installé la bêta publique d’OS X Yosemite dessus et je dois avouer que je suis en amour. Quelle belle pièce de software! Ce système d’exploitation est tout simplement magnifique. Les touches de transparence à la iOS7, les dégradés, le fond d’écran qui apparait sous les fenêtres, etc. Tout est beau sur Yosemite. Sur les images ci-dessous, observez bien comment la simple action de changer le fond d’écran a un gros impact sur l’interface (dock, bar des menus, Finder (cliquez sur les images pour agrandir))

Malgré le préfixe de Developper Preview, OS X 10.10 est étrangement stable et agréable à utiliser. Je n’ai jamais fait expérience de Kernel Panic ni de plantage majeur depuis la première bêta. Notez ici que je parles de la beta 1, pas la Developper Preview 1. La Beta 1 (version test avec public) a été lancé et basé sur la DP5, si je me souviens bien. On en est à la DP7, que j’ai installé.

Conclusion

La conclusion est assez simple. Ce MacBook Air est le meilleur ordinateur que je n’ai jamais possédé. Léger, mince, ultra joli et incroyablement rapide, cet ultraportable d’Apple est facilement le meilleur ordinateur portable sur le marché.

Prix: 999$ sur l’Apple Store en ligne au Canada
Suivez-moi sur Twitter: @Gab_Gagnon

Fondateur de GabGagnon.ca. J’ai créé ce blog dans le but de partager ma passion pour les nouvelles technologies et informer sur l’actualité de l’industrie. N’hésite pas à poser des questions et à discuter avec moi sur Twitter ou Facebook!