Trolltroller par Bleublancrouge

Trolltroller: La solution pour contrer les trolls sur le web

Gabriel Gagnon Nouvelles, Réseaux Sociaux Leave a Comment

Vous avez tous été témoins, ou victimes, de trolls sur internet. Ces gens qui se foutent complètement des faits, des arguments, du respect, etc. Ces gens ne veulent que faire choquer les autres, ne veulent que les provoquer et ne sont aucunement là pour faire avancer quoi que ce soit. Ces gens, ils ne méritent pas notre attention ni nos arguments. Par contre, ils ont le don de nous mettre en beau fusil. Pour contrer ce phénomène, l’agence Bleublancrouge a trouvé un nouveau moyen : dire n’importe quoi. Leur solution : Trolltroller.

Troller un troll?

Une des principales règles non-écrites de l’internet, c’est de ne pas nourrir les trolls. Don’t feed the troll, comme ils disent. Comme expliqué plus haut, ces gens n’ont aucune intention d’élever le débat ou de participer à une discussion. Ils ne veulent que provoquer et répandre leur haine. C’est pour cette raison qu’on dit de ne pas en rajouter avec eux, ça ne sert à rien. Oui, même si on en a terriblement envie. Oui, même s’ils touchent nos cordes sensibles. Oui, même si on veut avoir le dernier mot. C’est un combat infini qui ne mérite pas d’être mené. Comme dit ma mère : « Choisis tes batailles, Gab. Choisis tes batailles ».

La solution : Trolltroller

L’agence montréalaise de communication BleuBlancRouge a décidé de prendre le taureau par les cornes afin d’aider ses clients à combattre ce phénomène. L’objectif de BBR, c’est de donner la chance aux marques, et aux individus, de répondre à ces êtres désagréables, tout en restant calme, positif et sans aucune violence qui pourrait endommager leur image.

Ainsi, grâce à une extension pour le navigateur Chrome, on peut envoyer promener ces gens, tout en restant poli et très drôle. Il vous faut deux choses : Chrome à jour et un compte Twitter. Malheureusement, l’extension ne fonctionne que sur le réseau à l’oiseau (pour le moment?).

Vous aurez ainsi le choix entre raconter un rêve d’une ennuie mortelle, d’écrire les paroles d’une chanson qui reste dans la tête (comme du Shakira), lancer une devinette ou d’envoyer une quote étrange de cinéma.

Trolltroller sur Twitter

Vous n’avez qu’à cliquer sur une des quatre images pour que le texte s’ajouter à votre réponse Twitter. Le tweet peut être modifié, bien sûr, et vous pouvez changer à n’importe quel moment, avant d’envoyer, le texte du troller en cliquant une autre fois sur une des quatre images.

twitter-et-trolltroller1

Attention : l’extension n’est disponible qu’en anglais. J’espère que BleuBlancRouge, une agence montréalaise, traduira son stunt pour que nous, francophones, puissions aussi troller les trolls.

En attendant, vous pouvez envoyer des paroles de chanson, même à des francophones, sans trop de conséquences. Bon trollage!

Source : Infopresse

 

Fondateur de GabGagnon.ca.

J’ai créé ce blog dans le but de partager ma passion pour les nouvelles technologies et informer sur l’actualité de l’industrie. N’hésite pas à poser des questions et à discuter avec moi sur Twitter ou Facebook!