Une révolution, une smartwatch?

Gabriel Gagnon Review Leave a Comment

 

Ça va bientôt faire six mois que je porte à tous les jours ma Moto 360. J’ai donc cru bon de vous écrire un article pour vous faire part de mon expérience prolongée.

Accessoire de mode?

La Moto 360 est vraiment jolie. C’est un objet de bourrée de technologie, mais qui rappelle une vraie montre avec son écran rond et les possibilités d’en installer un inspiré d’une montre classique. Par contre, je ne crois pas qu’on puisse la qualifier d’accessoire de mode. Même si elle est jolie, elle est très “geek”. On sait tout de suite que je ne porte pas une montre à mon poignet, mais bien un ordinateur.

Un autre point en défaveur de “l’accessoire de mode”, c’est l’impossibilité de changer rapidement le bracelet pour l’adapter à diverses situations. Actuellement, je porte ma montre avec un bracelet en caoutchouc au look très sport. J’aime bien le combo pour la vie de tous les jours, mais en soirée, ce bracelet n’est pas toujours adapté. Apple a eu une idée de génie: un système de bracelets à clips qui s’enlèvent à la simple pression d’un petit bouton. Adappt-for-Apple-Watch-animated-GIF-001

Ce simple système permet d’avoir pour un moment un bracelet sport et d’immédiatement changer pour un plus formel en cuire, par exemple. La Moto 360 est prise avec son système de petits bâtons quasi impossible à enlever en moins de 18h de durs labeurs…

Confort

Là-dessus, je n’ai rien à redire. La Moto 360 est très confortable à porter au poignet. On l’oublie rapidement, surtout avec le bon bracelet. Elle peut sembler un peut grosse et/ou épaisse, mais même avec mes petits poignets, la 360 n’est pas ostentatoire.

20150701_214530

Batterie

J’ai eu quelques craintes au début en lisant les premières critiques de la Moto 360 qui parlaient d’une autonomie de moins d’une journée. Bien honnêtement, c’est complètement faux. Ma Moto 360, je l’enlève du chargeur à 8h00 le matin et je la remets dessus aux alentours de 11h30-minuit. À chaque fois, sauf quelques exceptions, je la dépose sur son socle de chargement avec entre 10 et 15% de batterie restante. Je peux donc faire facilement ma journée complète avec ma montre au poignet. Et on va se le dire, la déposer sur son socle, ce n’est pas ce que vous aurez à faire de plus difficile dans votre journée!

20150701_225434

Pas une excellente montre

Oui, comme une montre, la face de la Moto 360 est ronde, mais cela ne fait pas d’elle une excellente montre. L’écran n’étant pas constamment allumé afin de préserver l’autonomie, l’heure n’est donc pas toujours visible, et ça peut être un problème. Pour afficher l’heure, il ne suffit, en théorie, que de lever le poignet vers soit et l’heure devrait s’afficher. En pratique, c’est totalement différent. Régulièrement, la montre ne réalise pas que le bras est levé et il faut donc appuyer sur l’écran ou sur le bouton pour lire l’heure. Définitivement à travailler.

Solidité

C’est ce qui me déçoit le plus de la Moto 360. L’expérience complète est géniale, ne me faites pas mentir, mais au niveau du matériel, c’est plus difficile. Si vous me connaissez, vous savez que je fais très attention pour ne pas abimer mes appareils électroniques (et ce que je possède en général), mais après 6 mois, ma montre commence déjà à avoir quelques signes d’usures. Ceux qui font le plus mal se situent au niveau de l’écran. C’est l’élément le plus important de l’appareil et Motorola n’a même pas été foutu de mettre du verre anti-grafignes sur sa montre… La mienne a plusieurs rainures sur la partie supérieure sans que je sache pourquoi…

Utilisation

La question qui brûle TOUTES les lèvres (oui, toutes!): On s’en sert pourquoi? Et bien, la réponse est plus complexe que la question. En fait, il n’y a pas de réponse qui plaira à tous ou qui fonctionnera pour tout le monde. Une montre, c’est quelque chose de très personnel, à la base. Imaginez comment une montre remplie de nos données personnelles, de nos applications, de notre musique, etc., peut l’être!

Personnellement, ma Moto 360 est constamment à mon poignet et j’adore sa compagnie pour plusieurs raisons. La première, d’un simple coup d’oeil j’ai accès à une tonne d’information, selon le cadran que je décide d’installer. Celui qui s’affiche actuellement, c’est le cadran Specialized (oui, la marque de vélos). D’un coup d’oeil, je sais combien il fait dehors, la vitesse du vent, l’heure de levé et de couché du soleil et s’il va pleuvoir bientôt ou non. Je pourrais aussi installer le cadran Google Fit pour connaître le nombre de pas que j’ai marché jusqu’à présent ou un autre qui m’indiquerait les prochains rendez-vous ou événement dans mon calendrier.

20150701_202947

Elle me sert aussi énormément comme télécommande pour ma musique. L’été, j’ai toujours ma Jambox  et mon téléphone dans mon sac pour diffuser de la musique en animant des jeunes. Avec la Moto 360, je n’ai même plus besoin de sortir mon téléphone pour choisir une chanson. Spotify me permet de choisir des playlists et des chansons directement depuis ma montre. J’évite donc d’avoir l’air de texter au travail et comme tout se fait rapidement sur ces appareils, je suis de retour à l’animation en moins de 5 secondes.

Avoir accès à Google Now et à mes notifications instantanément est aussi un énorme avantage. D’un coup d’oeil, je peux savoir que mes colis sont en route, qu’il fait 25°C, qu’un orage violent arrive et que ma copine m’a envoyé un message texte.

Android 5.1 améliore aussi l’accès aux applications et donne en plus aux développeurs beaucoup de nouvelles possibilités. Maintenant, les applications peuvent rester allumées en noir et blanc et en mode de basse consommation en permanence pour permettre une lecture rapide. Google Maps affiche donc en permanence une carte lorsque la navigation est démarrée, Wunderlist affiche ses listes de tâche pour savoir immédiatement si je dois acheter du pain, etc.

Pour accéder aux applications, une simple pression sur le milieu du cadran nous dirige vers un écran en trois panneaux. Le premier, la liste des applications. Le second, une liste de nos contacts favoris et le troisième, Google Voice.

Cette mise à jour est plus que bienvenue. Comme je le disais dans ma vidéo de test (insérée plus bas), Google se devait de fournir aux développeurs d’apps un lieu où leurs créations seraient rois et maîtres pour inciter les gens à en télécharger et à les utiliser.

Let’s get Fit

Un autre point non négligeable c’est tout le côté santé de ces appareils. La Moto 360 calcule mes pas, mais aussi mon activité cardiaque pour savoir si je bouge assez et si je fais assez travailler mon coeur. Elle sait que je cours et que je fais du vélo et affiche donc une barre de progression par rapport aux objectifs que je me suis fixés. Ça a l’air tout bête, mais c’est surprenant comment le seul fait d’avoir conscience de notre activité quotidienne force à changer nos habitudes tranquillement. Google Fit est d’ailleurs excellent à nous rappeler si je suis plus ou moins proche de mon objectif.

Alors, révolution ou gadget?

On va faire ça simple, les smartwatch ne sont pas, pour le moment, révolutionnaires. Elles ne changent pas drastiquement l’utilisation que l’on fait de nos téléphones et ne peuvent encore moins les remplacer (elles sont toujours dépendantes de ces derniers, après tout). Par contre, nous ne sommes qu’au début de ce nouveau marché. Qui sait, peut-être que dans 10 ans, nos montres seront les seules choses que nous trainerons sur nous? Ça a l’air génial comme concept, mais pour le moment, on n’en est pas là. Pour le moment, on a des appareils qui sont très agréables à utiliser, très utiles pour certaines tâches, mais elles ne font rien que nos téléphones ne font pas. Elles le font juste plus “rapidement”. Je mets des guillemets ici parce que les montres connectées ne sont pas fondamentalement plus rapides au niveau de la puissance des composantes, elles sont juste plus simples à utiliser. En maximum 15 secondes on n’a levé notre bras, touché l’écran pour aller chercher quelque chose, trouvé l’info et rebaissé notre bras.

Vais-je continuer à porter ma Moto 360? La réponse est simple: Oui. J’adore ce petit gadget qui me facilite la vie au quotidien, à défaut de la changer. Et à juger les marques de bronzages, c’est déjà bien parti pour une utilisation permanente!

 

Fondateur de GabGagnon.ca. J’ai créé ce blog dans le but de partager ma passion pour les nouvelles technologies et informer sur l’actualité de l’industrie. N’hésite pas à poser des questions et à discuter avec moi sur Twitter ou Facebook!